Anne Kessler

488e Sociétaire / Sociétaire le 1er Janvier 1994
Entrée à la Comédie-Française le 1er Septembre 1989

Biographie

Formée à l’École du Théâtre national de Chaillot, Anne Kessler entre à la Comédie-Française le 1er septembre 1989. Elle est nommée 488e sociétaire le 1er janvier 1994.

Elle y a notamment interprété Vittoria dans La Trilogie de la villégiature de Goldoni mise en scène par Alain Françon, Frosine dans L'Avare de Molière mis en scène par Catherine Hiegel, Mère Ubu dans Ubu roi d'Alfred Jarry mis en scène par Jean-Pierre Vincent, Blanche DuBois dans Un tramway nommé désir de Tennessee Williams mis en scène par Lee Breuer, Suzanne dans Le Mariage de Figaro de Beaumarchais mis en scène par Christophe Rauck, Maria Légorovna Bortsova dans Sur la grand-route de Tchekhov mis en scène par Guillaume Gallienne, le Tire-Laine, la Duègne, Cadet, une sœur dans Cyrano de Bergerac de Rostand mis en scène par Denis Podalydès, Gasparina dans Il campiello de Goldoni mis en scène par Jacques Lassalle, le Chœur dans Les Bacchantes d’Euripide mises en scène par André Wilms, Axioucha dans La Forêt d’Ostrovski mise en scène par Piotr Fomenko, Maria Efimovna Grékova dans Platonov de Tchekhov mis en scène par Jacques Lassalle, Paulina dans Le Conte d’hiver de Shakespeare mis en scène par Muriel Mayette-Holtz, Clotilde Pontagnac dans Le Dindon de Feydeau mis en scène par Lukas Hemleb, Angélique dans George Dandin de Molière mis en scène par Catherine Hiegel, Ania dans La Cerisaie de Tchekhov mise en scène par Alain Françon, Antigone dans La Thébaïde de Racine mise en scène par Yannis Kokkos, Hedvig dans Le Canard sauvage d’Ibsen mis en scène par Alain Françon, Rosaura dans La Serva amorosa de Goldoni mise en scène par Jacques Lassalle, Rosine dans Le Barbier de Séville de Beaumarchais mis en scène par Jean-Luc Boutté.

À la Comédie-Française, elle met également en scène La Double Inconstance de Marivaux, Grief[s], à partir de textes de Strindberg, Ibsen et Bergman et Trois hommes dans un salon d'après l'interview de Ferré, Brassens et Brel par François-René Cristiani au Studio-Théâtre et, au Théâtre du Vieux-Colombier, Les Naufragés de Guy Zilberstein et Coupes sombres du même auteur, pièce dans laquelle elle tient également un rôle. À la Salle Richelieu, elle a mis en espace avec Guy Zilberstein la soirée d’hommage à Catherine Samie pour ses 50 ans de maison intitulé Jubilé jubilant.

Hors Comédie-Française, elle a monté Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes au Studio des Champs-Élysées, spectacle qui a reçu le Prix du meilleur spectacle privé au Palmarès du Théâtre 2013.