Sylvia Bergé

496e Sociétaire / Sociétaire le 1er Janvier 1998
Entrée à la Comédie-Française le 1er Décembre 1988

Biographie

Entrée à la Comédie-Française le 1er décembre 1988, Sylvia Bergé en devient, le 1er janvier 1998, la 496e sociétaire.

Fille de Georges Descrières, ancien doyen de la Comédie-Française, et de la comédienne Geneviève Brunet, Sylvia Bergé, également filleule de Jacques Charon, se consacre à son tour au théâtre, après des études de langues étrangères, de chant et de dessin. Admise en 1982 au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, Sylvia Bergé a joué notamment sous la direction de Jean-Louis Barrault et Philippe Adrien avant d’être engagée comme pensionnaire à la Comédie-Française pour interpréter Hélène dans La Guerre de Troie n’aura pas lieu mise en scène par Raymond Gérôme. La saison suivante, elle interprète Eliante dans Le Misanthrope mis en scène par Simon Eine. Après avoir servi le répertoire classique (notamment Eriphile dans Iphigénie mise en scène par Yannis Kokkos et Armande dans Les Femmes Savantes par Simon Eine) et contemporain (Adèle Granjouan dans L’Emission de télévision de Michel Vinaver et F4 dans Le Silence de Nathalie Sarraute montés par Jacques Lassalle, La Cafarde dans Neiges de Nicolas Bréhal par Charles Tordjmann et Raymond Pouce de Roland Topor par Claude Confortès ou encore Metella dans La Vie Parisienne par Daniel Mesguich), Sylvia Bergé est nommée sociétaire en janvier 1998.

Au cours de la saison 2008-2009, on la voit au Théâtre du Vieux-Colombier dans Fanny de Pagnol mise en scène par Irène Bonnaud, Le Voyage de M. Perrichon de Labiche mis en scène par Julie Brochen, ainsi que Salle Richelieu dans les reprises de Cyrano de Bergerac de Rostand mis en scène par Denis Podalydès et dans Vie du grand dom Quichotte et du gros Sancho Pança de da Silva mise en scène par Émilie Valantin. Elle a également joué récemment dans Fables de la Fontaine mises en scène par Robert Wilson, Les Bacchantes d’Euripide mises en scène par André Wilms, Les Sincères de Marivaux et Penthésilée de Kleist montées par Jean Liermier. En plus de ses interprétations dans des pièces comme Le Révizor de Nikolaï Gogol mise en scène par Jean-Louis Benoît (saison 1998-1999) ou Une visite inopportune de Copi par Lukas Hemleb (saison 2000-2001), elle participe à de nombreuses lectures et spectacles musicaux. Son goût et ses dispositions naturelles pour le chant l’avaient déjà amenée à interpréter Metella, dans La Vie parisienne, opéra bouffe de Jacques Offenbach, monté par Daniel Mesguich à la Comédie-Française en 1997. Elle a aussi organisé, interprété et signé le Cabaret des mers, au Studio-Théâtre.

Comédienne autant qu’artiste lyrique, Sylvia Bergé a joué dans de nombreux théâtres autres que la Comédie-Française ainsi que pour plusieurs festivals musicaux. Récemment, elle fut récitante dans le roi David de Honegger au festival d'Edimbourg 2008, dans Perséphone de Stravinski à l’Opéra d’Oslo en 2003 et dans Histoire du soldat en 2003 à Pleyel. En 2002, après avoir notamment travaillé à deux reprises sous la direction de Nina Companez (L’Allée du roi en 1995 et Deux amies d’enfance en 1983), elle joua dans la série télévisée Avocats et associés réalisée par Christian Bonnet.

Sylvia Bergé est Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres.

Formation

  • Conservatoire national supérieur d'art dramatique, 1982-1986.

  • Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres