La Maladie de la famille M. (au CENTQUATRE)

de Fausto Paravidino
Mise en scène Fausto Paravidino

Du 8 janvier 2013 au 13 janvier 2013

Le CENTQUATRE-PARIS

Attention, ce spectacle sera joué au Centquatre.
5 rue Curial, 75019 Paris.
Horaires : du 8 au 11 janvier à 20h30, le 12 à 16h et 20h30, le 13 à 16h.


La famille M., composée de Luigi le père, Marta et Maria les deux filles, et Gianni le fils cadet, vit à la périphérie d’une petite ville, au bord d’une route nationale. Luigi a perdu sa femme, et sa mémoire s’altère. Gianni ne sait pas quoi faire de ses dix doigts et Maria, elle, se demande si son Fulvio l’aime vraiment ou s’il ne lui préfère pas son meilleur copain Fabrizio. De quiproquos amoureux en mésaventures tragi-comiques, ce petit monde en pleine perte de repères et de valeurs évolue sous le regard d’un médecin qui veille à la santé physique et psychique de chacun. Particulièrement attaché à la famille depuis la mort de Mme M., il dresse un tableau plein de tendresse, de désabusement et d’humour de ce qu’il nomme la « maladie de la famille M. ».


Auteur

Fausto Paravidino

Né à Gênes en 1976, Fausto Paravidino a grandi dans le Piémont. Auteur, metteur en scène mais aussi acteur et réalisateur, il entre à l’école d’acteur du Teatro Stabile de Gênes avant de créer sa propre compagnie à Rome. Il met en scène et traduit Shakespeare, Pinter, McDonagh et monte parallèlement ses propres textes. En 2005, son premier film, Texas, est présenté à la Mostra de Venise. Auteur d’une douzaine de pièces, les nombreuses récompenses qu’il reçoit le placent au centre de la nouvelle génération de dramaturges européens. Il est entre autres joué à la Schaubühne de Berlin, au National Theatre à Londres, au Nationaltheatret à Oslo, à l’Amsterdam Theater Company, au Festival Grec de Barcelone. Fausto Paravidino a dernièrement mis en scène Le Journal de Mariapia en Suède, ainsi que La Maladie de la famille M. – en y interprétant le rôle de Gianni – au Teatro Stabile de Bolzano. En France, Christian Benedetti a créé en 2005 Peanuts, pièce que Stanislas Nordey a présentée en 2006 au TNB à Rennes en même temps que Gênes 01, une commande du Royal Court Theatre de Londres, révélatrice de l’écriture engagée et percutante de Paradivino qui traite des événements survenus lors du sommet du G8 en 2001. En 2008, Victor Gauthier-Martin a mis en scène Gênes 01 au Théâtre de la Colline, et le Théâtre de l’Odéon a présenté en 2009 une version roumaine de La Maladie de la famille M. par Radu Afrim. Pièce écrite dans le cadre d’une commande du Premio Candoni-Arta Terme, plébiscitée par le bureau des lecteurs de la Comédie-Française en 2009, La Maladie de la famille M. a été mise en scène en 2011 au Théâtre du Vieux-Colombier par l’auteur. Parallèlement aux représentations, les acteurs de la distribution ont présenté avec lui une lecture publique de Gênes 01. L’oeuvre de Fausto Paravidino a également été une véritable découverte pour les élèves-comédiens de la Comédie-Française qui ont choisi, comme travail de fin d’année, de monter Peanuts, sous la direction de Marie-Sophie Ferdane.


Metteur en scène

Fausto Paravidino

Né à Gênes en 1976, Fausto Paravidino a grandi dans le Piémont. Auteur, metteur en scène mais aussi acteur et réalisateur, il entre à l’école d’acteur du Teatro Stabile de Gênes avant de créer sa propre compagnie à Rome. Il met en scène et traduit Shakespeare, Pinter, McDonagh et monte parallèlement ses propres textes. En 2005, son premier film, Texas, est présenté à la Mostra de Venise. Auteur d’une douzaine de pièces, les nombreuses récompenses qu’il reçoit le placent au centre de la nouvelle génération de dramaturges européens. Il est entre autres joué à la Schaubühne de Berlin, au National Theatre à Londres, au Nationaltheatret à Oslo, à l’Amsterdam Theater Company, au Festival Grec de Barcelone. Fausto Paravidino a dernièrement mis en scène Le Journal de Mariapia en Suède, ainsi que La Maladie de la famille M. – en y interprétant le rôle de Gianni – au Teatro Stabile de Bolzano. En France, Christian Benedetti a créé en 2005 Peanuts, pièce que Stanislas Nordey a présentée en 2006 au TNB à Rennes en même temps que Gênes 01, une commande du Royal Court Theatre de Londres, révélatrice de l’écriture engagée et percutante de Paradivino qui traite des événements survenus lors du sommet du G8 en 2001. En 2008, Victor Gauthier-Martin a mis en scène Gênes 01 au Théâtre de la Colline, et le Théâtre de l’Odéon a présenté en 2009 une version roumaine de La Maladie de la famille M. par Radu Afrim. Pièce écrite dans le cadre d’une commande du Premio Candoni-Arta Terme, plébiscitée par le bureau des lecteurs de la Comédie-Française en 2009, La Maladie de la famille M. a été mise en scène en 2011 au Théâtre du Vieux-Colombier par l’auteur. Parallèlement aux représentations, les acteurs de la distribution ont présenté avec lui une lecture publique de Gênes 01. L’oeuvre de Fausto Paravidino a également été une véritable découverte pour les élèves-comédiens de la Comédie-Française qui ont choisi, comme travail de fin d’année, de monter Peanuts, sous la direction de Marie-Sophie Ferdane.


Téléchargements

Téléchargement du dossier de presse
Téléchargement du programme