Tartuffe

de Molière
Mise en scène Galin Stoev

Du 20 septembre 2014 au 16 février 2015
Durée du spectacle : 2h15 sans entracte
Richelieu

Orgon et sa mère, Madame Pernelle, ne jurent que par Tartuffe, qui se dit dévot et vit à leurs crochets. Les autres membres de la famille partagent quant à eux le sentiment de la suivante Dorine, scandalisée par l’emprise de l’homme d’église sur son maître. Ils vont tout entreprendre pour convaincre Orgon que Tartuffe est un hypocrite de la pire espèce. Rien n’y fait, ni les mises en garde du beau-frère Cléante, ni les supplications de Mariane – la fille promise en mariage à l’imposteur. Il faudra toute la ruse d’Elmire, sa femme, pour qu’Orgon ouvre enfin les yeux sur les desseins de Tartuffe. Au moment d’être chassé de la maison, ce dernier brandit un acte de donation qui en fait le nouveau propriétaire. Et seule une intervention royale, véritable Deus ex machina, sauvera la famille de la ruine.


Auteur

Molière

Écrit en 1664 – Molière a alors 42 ans et forme avec ses acteurs depuis six ans la Troupe du Roy, Le Tartuffe est une réponse cinglante aux critiques féroces des membres de la Compagnie du Saint-Sacrement à son École des femmes, jouée deux ans plus tôt. La cabale déchaînée, dès avant la première représentation, par cette satire du fanatisme religieux et de l’hypocrisie des faux dévots dure cinq ans. La sympathie du public parisien n’aurait pas suffi à sauver la pièce si elle n’avait eu le jeune Louis XIV en personne comme allié. Il faut attendre 1669 pour qu’elle soit donnée dans sa version définitive. Dans l’intervalle, Molière a écrit ses plus grandes pièces, de Dom Juan au Misanthrope et à L’Avare. Molière meurt le 17 février 1673, alors qu’il joue le rôle d’Argan dans Le Malade imaginaire, son ultime pièce, créée une semaine plus tôt.


Metteur en scène

Galin Stoev

Metteur en scène d’origine bulgare, Galin Stoev vit et travaille entre la Belgique, la France et la Bulgarie. Il monte à la Comédie-Française La Festa de Spiro Scimone (2007), Douce Vengeance et autres sketches de Hanokh Levin (2008), L’Illusion comique de Corneille (2008) et Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux (2011). Il a par ailleurs mis en scène Le Triomphe de l’amour de Marivaux et Liliom de Ferenc Molnár. Pour lui, Tartuffe, avant d’être un personnage, est d’abord un syndrome qui circule entre les différents protagonistes, et qui révèle les conflits et les paradoxes de la nature humaine. Il permet d’observer les va-et-vient entre confiance et manipulation, raison et fanatisme, volupté et spiritualité, toutes ces oscillations qui définissent la part intime de notre humanité.


Distribution

Élèves-comédiens :

Flipote, Un Serviteur et un Exempt (1ère fois) : Claire Boust
Un Serviteur et un Exempt (1ère fois) : Ewen Crovella
Un Serviteur et un Exempt (1ère fois) : Thomas Guené
Laurent et un Exempt (1ère fois) : Valentin Rolland

Équipe artistique :
Mise en scène : Galin Stoev
Collaboration artistique : Frédérique Plain
Scénographie : Alban Ho Van
Costumes : Bjanka Adzic Ursulov
Lumières : Elsa Revol
Musique originale : Sacha Carlson


Téléchargements

Téléchargement du dossier de presse
Téléchargement du programme
La pièce en images