Des enfants de la balle aux académiciens

La Comédie-Française et la formation théâtrale

Le Faubourg Saint-Germain où s’installe la nouvelle Troupe en 1680 est un lieu de divertissements en tous genres. En particulier, les jeux de paume y prospèrent : la taille et la disposition de ces terrains favorisent l’installation en leurs murs de salles de spectacle.
Les filles et fils de comédiens, vivant dans la Troupe et interprétant dès leur plus jeune âge les rôles de leur génération, sont donc les successeurs des enfants de paumiers, ou « enfants de la balle » qui s’exerçaient eux aussi dès l’enfance.

Les comédiens par vocation succèdent peu à peu aux comédiens par tradition familiale.

L’idée de créer une école fait son chemin au XVIIIe siècle pour aboutir en 1784. Une classe d’art dramatique ouvre en effet dès 1786 au sein de l’École royale de chant et de déclamation, Talma en est l’un des premiers élèves. Le fonctionnement de cette école (dont l’actuel Conservatoire national supérieur d’art dramatique est l’héritier) est étroitement lié à la Comédie-Française : les sociétaires y enseignent et la quasi-totalité des pensionnaires entrant dans la Troupe en sont issus.

Le fameux concours de sorties constitue donc le vivier de comédiens que l’on retrouve pour leurs débuts au Théâtre-Français, et ce jusque dans les années 1970. En parallèle, les ateliers, forment depuis toujours de jeunes professionnels en apprentissage dans le domaine du costume ou du décor.

Les membres de l’actuelle Académie de la Comédie-Française s’inscrivent dans la continuité de cette histoire qui fait de la Comédie-Française un lieu de transmission des arts du théâtre.

Bienvenue

SAISON 2018-2019

— Voir toute la saison
— BILLETTERIE : ACHAT DES PLACES
Attention la vente des cartes est terminée pour la saison 2018-2019
Documents au format PDF :
Brochure de saison
Calendrier

ANNULATIONS

Entre le mardi 22 mai et le lundi 4 juin 2018, un mouvement de grève d'une partie des personnels a perturbé les représentations de la Salle Richelieu.
Dans ces conditions, il a été impossible de présenter la nouvelle production de La Locandiera de Carlo Goldoni mise en scène par Alain Françon et la décision a été prise d'en reporter la création à la saison 2018-2019.
Les spectateurs munis de billets pour les représentations de ce spectacle en juin et juillet 2018 trouveront ci-dessous les modalités de remboursement de leurs billets.

- pour les billets achetés sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr
merci de bien vouloir demander le remboursement de vos places le plus rapidement possible (et dans un délai de trois mois maximum à compter de ce jour) par courriel : reservation.reponse@comedie-francaise.org

- pour les billets achetés par les autres canaux (correspondance, téléphone, guichets),
merci de bien vouloir nous retourner vos billets accompagnés d’un RIB le plus rapidement possible (et dans un délai de trois mois maximum à compter de ce jour) par courriel : reservation.reponse@comedie-francaise.orgpar courrier : Comédie-Française - Service location - place Colette – 75001 Paris

- pour les billets achetés auprès de la FNAC
le remboursement se fera directement auprès du magasin

Nous vous prions de nous excuser et vous remercions de votre compréhension.

Vigipirate

Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation.