Bureau des lecteurs

Lectures d'auteurs contemporains

Vx-Colombier

Du 27 au 29 juin 2015

Vx-Colombier

Bureau des lecteurs

2015-06-27 00:00:00 2015-06-29 00:00:00

Le Bureau des lecteurs découvre des pièces d’auteurs contemporains, les lit et, le cas échéant, les met en lumière.

Samedi 27 juin à 16h
Hermann de Gilles Granouillet
Léa Paule, 42 ans, est médecin dans un asile psychiatrique du nord de la France. Un jour, en quittant son travail, elle entend par une porte entrouverte une voix qu'elle reconnaît aussitôt, c'est celle de Boris Hermann, un patient russe qu'elle avait tenté de soigner treize ans auparavant d'un Alzheimer précoce. À l'époque, Boris avait dans les 30 ans. Léa se souvient : il avait un beau jour disparu en même temps qu'Olia Streiberg, la femme russe d'un de ses collègues, alors âgée de 42 ans. C'est qu'Olia avait reconnu en Boris son ex-fiancé, parti faire la guerre en Afghanistan un quart de siècle plus tôt, et porté disparu depuis ; on avait fini par retrouver Olia, seule, et par la déclarer folle, elle qui persistait à voir dans ce jeune homme l'amour de sa vie alors que « son » Boris aurait dû avoir au moins 45 ans... Sur un mode réaliste fantastique, cette histoire en forme de puzzle prend des allures de road-movie spatial et temporel où les personnages traversent l'Europe, la France, et où les couples s'intervertissent. Tout se termine sur une révélation aussi belle qu'inattendue : l'amour est capable d'arrêter le temps.

Né en 1963 à Saint-Étienne, Gilles Granouillet fonde en 1989 la compagnie Travelling théâtre avec laquelle il réalise plusieurs mises en scène. Très vite, il se tourne vers l'écriture théâtrale. De 1999 à 2009, il a été auteur associé à la Comédie de Saint-Étienne alors dirigée par François Rancillac et Jean-Claude Berutti. En 2000, au Théâtre de l'Est Parisien, Guy Rétoré monte Nuit d'automne à Paris. En 2003, la Comédie de Saint-Étienne crée L'Incroyable voyage dans une mise en scène de Philippe Adrien ; la même année, Carole Thibaut met en scène Six hommes grimpent sur la colline. Les saisons suivantes voient les créations d'Une saison chez les cigales, Trois femmes descendent vers la mer, Ma mère qui chantait sur un phare... Gilles Granouillet écrit et met lui-même en scène Vesna en 2006 tandis qu'en 2009 Jean-Claude Berutti monte L'Envolée. Suivent Nos écrans bleutés et Un endroit où aller (2010), Combat (2011)... Ses pièces ont aussi donné lieu à de nombreux enregistrements radiophoniques, notamment avec France Culture. Elles sont publiées chez Actes Sud-Papiers, Espaces 34 et Lansman.
Hermann est lauréat de l'aide à la création du Centre national du théâtre.
Lecture dirigée par Sylvia Bergé, avec Florence Viala, Serge Bagdassarian, Suliane Brahim, Pierre Hancisse.


Dimanche 28 juin à 20h
Bien lotis de Philippe Malone
Un journaliste mène tambour battant une série d'entretiens sous forme de questions-réponses, de quizz, de flash-back, de commentaires... Face à lui, un couple raconte avec humour les Quarante Glorieuses, de l'arrivée enthousiaste dans les cités jusqu'au rêve pavillonnaire ; la grande épopée française à la périphérie des villes. À travers l'évocation d'Ahmed, l'ami immigré syndicaliste, de leur fils Carlos et d'une multitude de voisins, ils font revivre de façon touchante et drôle l'histoire de l'urbanisation, la mémoire d'une époque, mais aussi l'évolution dans notre société moderne de la notion de travail, de l'usine à la petite entreprise individuelle... Bien lotis est un texte tendre mais aussi féroce qui interroge le devenir des utopies, en résonance avec aujourd'hui.

Philippe Malone est écrivain et photographe. Il a écrit une quinzaine de textes – dont Pasaran, Titsa, Morituri, Blast, III, L'Entretien, Septembres ou encore Krach – régulièrement lus, joués ou mis en ondes, en France et à l'étranger. Il est traduit en plusieurs langues. Pour Laurent Vacher (Compagnie du Bredin), il a récemment écrit une comédie musicale, Lost in a supermarket, ainsi que la fiction périurbaine Bien lotis, toutes deux créées en 2013. Il travaille aujourd'hui avec les musiciens Franck Vigroux et Franco Mannara, et coécrit dans le Groupe Petrol* (Lancelot Hamelin, Sylvain Levey et Michel Simonot). Il a été à plusieurs reprises boursier du Centre national du théâtre et du Centre national du livre. Il est publié aux Solitaires Intempestifs, chez Quartett, Espaces 34 et aux Éditions Théâtrales (avec le Groupe Petrol*).

Lecture dirigée par Alain Lenglet, avec Catherine Sauval, Christian Blanc, Alain Lenglet, Nicolas Lormeau, Laurent Muhleisen.


Lundi 29 juin à 20h
Ogres de Yann Verburgh
La pièce Ogres propose un voyage au cœur de l'homophobie, aujourd'hui dans le monde. De la France à la Russie, de l'Ouganda à l'Iran, en passant par la Bulgarie, l'Afrique du Sud, le Cameroun, la Grèce, le Brésil, la Roumanie, la Corée du Sud, les Pays-Bas, elle dresse un état des lieux d'une discrimination qui existe sous toutes sortes de formes, qui exclut socialement et qui tue directement ou indirectement. Le texte débute avec l'agression de Benjamin, torturé et laissé pour mort dans un bois de Normandie. On suit comme un fil rouge, entre les cas traités, l'histoire de Benjamin, jusqu'au procès qui condamne ses agresseurs. Au milieu de l'horreur, de la torture et de l'incohérence, ce qui n'est jamais éradiqué, tué ou étouffé, c'est l'amour, celui d'Eshan et d'Ali, condamnés à mort en Iran, c'est l'espoir, celui de Tara, jeune Ougandaise en procédure de demande d'asile aux Pays-Bas, c'est le courage, celui de Luka, lycéen russe de la ville de Sotchi.

Après un bref passage au CELSA de la Sorbonne, Yann Verburgh se consacre au théâtre. Depuis 2010, il est directeur artistique de la Compagnie 28 au sein de laquelle il intervient également en tant qu'acteur, performeur et auteur de concept scénique. Il travaille entre la France et la Roumanie, soucieux de jouer et de créer dans une nouvelle langue, en collaborant avec de jeunes artistes émergents issus d'une autre culture. Dans cette optique d'ouverture et de découverte, il participe régulièrement à des stages de jeu et de dramaturgie contemporaine, avec notamment l'Ensemble italien RICI/FORTE à la MC93 ou avec Caroline Guiéla Nguyen au Théâtre national de la Colline. Lauréat de l'Aide à l'écriture de l'association Beaumarchais-SACD ; lauréat de l'Aide à la création du CnT ; avec le soutien de la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon – CNES, la pièce Ogres est le premier texte dramatique de l'auteur. Coup de coeur du comité de lecture de l'Apostrophe, scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise, elle a également fait l'objet d'une lecture au Théâtre de l'Aquarium dans le cadre des Lundis en coulisse et dans la Huitième Nuit de la Chartreuse, baptisée Ostracismes ordinaires.

Lecture dirigée par Laurent Muhleisen avec Clotilde de Bayser, Christian Gonon, Julie Sicard, Clément Hervieu-Léger.

Distribution

La troupe