Douce vengeance et autres sketches

de Hanokh Levin
Mise en scène Galin Stoev

Studio

Du 13 mars au 20 avril 2008

Studio

Douce vengeance et...

2008-03-13 00:00:00 2008-04-20 00:00:00

Tout au long de sa vie, le dramaturge israélien Hanokh Levin a écrit des sketches et des chansons qu’il réunissait pour monter des cabarets.

Homme d’une parole totalement libre, il réagissait ainsi à chaud à l’actualité mouvementée et toujours dramatique de son pays ; grand auteur, il exerçait aussi, plus universellement, sa plume et son humour au vitriol dans la représentation de tranches de vies où l’humanité déploie toute la splendeur de son absurdité ; la cruauté, l’injustice et l’humiliation attachées à la condition de l’homme illustrées par ces sketches, l’art même qu’ont tous ces anti-héros de faire d’une broutille une question existentielle, nous offrent un miroir de nous-mêmes et de nos vies où l’effroi le dispute au désopilant.


Hanokh Levin, l'auteur
Né à Tel-Aviv en 1943, il est mort en 1999. Auteur d’une œuvre considérable comprenant des sketches, des chansons, de la prose, de la poésie et plus d’une cinquantaine de pièces de théâtre, il est considéré comme l’un des dramaturges contemporains les plus importants dans son pays. Son théâtre se compose de pièces politico-satiriques, de comédies grinçantes relatant les aspirations et les vicissitudes de personnages insignifiants, mais aussi de pièces mythologiques où s’exprime la tragédie humaine dans le chaos du monde actuel. Homme de plateau, ses spectacles ont forgé sa réputation d’artiste sans concession. Son œuvre, traduite dans le monde entier, montée par les plus grands metteurs en scène, est publiée en France aux éditions Théâtrales.

Galin Stoev, le metteur en scène
Né à Varna (Bulgarie) en 1969, Galin Stoev est diplômé de l’Académie nationale des arts du théâtre et du cinéma de Sofia. Après des débuts remarqués qui le mènent dans différents pays d’Europe, il s’installe en 2003 à Bruxelles, où il abandonne pour un temps les auteurs classiques pour aborder les écritures théâtrales contemporaines (notamment les textes du russe Ivan Viripaev). Ses spectacles sont unanimement salués et deux d’entre eux ont été à l’affiche du festival d’Avignon 2007. Au cours de la saison 2006/2007, il signe au Théâtre du Vieux-Colombier la mise en scène de La Festa, de Spiro Scimone. C’est au cours d’un voyage en Russie qu’il découvre le théâtre de Hanokh Levin, qui le séduit immédiatement par sa profondeur et sa causticité ; il a donc souhaité le faire connaître au public de la Comédie-Française.

Équipe Artistique

Mise en scène : Galin Stoev
Scénographie, costumes, lumières : Saskia Louwaard et Katrijn Baeten

Distribution

La troupe