Justine ou les malheurs de la vertu

de Sade
Conception et interprétation Anne Kessler

Studio

avril octobre 2020
Bientôt disponible

Studio

Justine ou les malheurs...

2020-04-01 00:00:00 2020-10-31 00:00:00

Bientôt disponible

Anne Kessler nous livre « Justine ou les Malheurs de la vertu » sans artifice, ni censure. Un récit aussi libre ne saurait obéir aux contraintes de la représentation théâtrale. Plus rien ne peut interrompre l’aventure à moins que le temps n’en décide autrement.

La réputation sulfureuse de Sade occulte bien souvent la dimension philosophique et même poétique de son œuvre.

Dire Sade. Le dire seulement. Le faire entendre et le disculper de la perversité qu’on lui prête. Le dire surtout pour révéler l’ambition élevée et la puissance de l’œuvre. Le dire aussi pour s’apprendre à dominer le vertige que produit sur les consciences la stridulation du vice. Le dire enfin pour l’inscrire à sa place légitime, parmi les auteurs des « Lumières ».
Je ne soupçonnais pas tant de poésie, d’humanité, de philosophie chez le marquis de Sade. Dans Justine les horribles, les méchants, les pervers sont si horribles, si méchants, si pervers qu’ils sont aussitôt nos ennemis jurés. Oui, nous jurons leur perte et leur déchéance car la lumière de l’innocence de leurs victimes, de leurs proies nous bouleverse, nous éblouit et nous console. « La prospérité du crime est comme la foudre dont les feux trompeurs n’embellissent un instant l’atmosphère que pour précipiter dans les abîmes de la mort le malheureux qu’ils ont éblouis » écrit le marquis de Sade.
Intervenir, découper, ordonner, censurer cette œuvre pour la faire entendre n’a aucun sens. Ce serait prendre le risque de compromettre l’exactitude d’une mécanique implacable qui sait construire l’émotion du lecteur – ou du spectateur – en lui imposant une rythmique des mots et des événements, pensée avec une rigueur de géomètre et une impassibilité de confesseur. Il faut entrer dans le récit de la façon la plus sincère et la plus libre possible. En m’appuyant sur une scénographie et un espace ascétiques, je commencerai à dire le roman et je poursuivrai le récit des aventures de Justine jusqu’au bout du temps imparti. Je me retirerai ensuite dans ma loge, laissant cheminer seules, dans la conscience des spectateurs, la splendeur des victimes et
la misère de leurs bourreaux. C’est ainsi que naîtra, si mon but est atteint, le désir de lire Justine et peut-être d’autres œuvres de Donatien Alphonse François, Marquis de Sade. Anne Kessler

NOUVELLE PRODUCTION

OUVERTURE DES VENTES EN JANVIER 2020

Salle
-logo-2016-comedie-francaise-cmjn-studio-adresse-01

Distribution

La troupe

Bienvenue

SAISON 2019-2020

Voir ou revoir la présentation de la saison 2019-2020 par Éric Ruf en vidéo.
Achat des places pour la saison 2019-2020
Les ventes pour la saison 19-20 se font uniquement sur notre site Internet ou par téléphone 01 44 58 15 15.
Aucune demande pour la saison 2019-2020 ne sera traitée aux guichets.
Attention : les cartes Comédie-Française sont épuisées pour la saison 2019-2020
Documents au format PDF :
Brochure de saison
Calendrier 1 (septembre-mars)

Les journées du Patrimoine

L’inscription pour une visite conférence, le samedi 21 ou le dimanche 22 septembre à 9h30, 10h ou 10h30, se fera le mercredi 4 septembre à partir de 8h , uniquement par mail : bibliotheque-musee@comedie-francaise.org

Deux places maximum par personne.

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.