La Dispute

de Marivaux
Mise en scène Muriel Mayette-Holtz

Vx-Colombier

Du 28 janvier au 15 mars 2009

Vx-Colombier

La Dispute

2009-01-28 00:00:00 2009-03-15 00:00:00

Des hommes ou des femmes, lesquels trahissent les premiers ? Le Prince et son amante Hermiane s’affrontent en une dispute qui a pour sujet l’inconstance des uns et des autres. Des deux sexes, quel est celui qui a donné « l’exemple de l’infidélité en amour » ? Afin d’apporter une réponse définitive à la question, le Prince propose de mettre en oeuvre les termes d’une expérience que son propre père a posés vingt ans auparavant. Quatre enfants, deux garçons et deux filles, ont été ainsi élevés, éloignés de tout, étrangers les uns aux autres, en la seule compagnie de deux domestiques noirs, Mesrou et sa soeur Carise. Pas même un miroir ne leur a été accordé pour prendre conscience de leur apparence. Le Prince juge l’heure venue de les laisser libres de circuler dans leur enceinte, une forêt sauvage et solitaire, afin qu’ils se rencontrent. Hermiane et le Prince se dissimulent. En philosophes, ils observent puis concluent leur dispute. Soumis à l’expérience cruelle de leur protecteur, les adolescents se découvrent, éprouvent les affres de l’amour, de la jalousie, de la déception et de l’envie. Tous, dans le même temps, hommes et femmes, se renient et se trahissent. La question demeure sans réponse. L’expérience vaine s’achève sur un échec. Amers et coupables, Hermiane et le Prince disparaissent.

Auteur Marivaux
La Comédie-Française ne fut jamais propice à la réussite de Marivaux de son vivant. Créée en 1744, cette courte pièce fut mal accueillie. Déjà quinquagénaire, Marivaux a sa carrière et ses succès derrière lui. Les vingt années qui lui restent à vivre le plongeront dans la ruine et l’oubli. La Dispute, l’une de ses dernières pièces, s’écarte radicalement de ce qui fut son art, léger, discoureur mais ancré dans une observation fine du réel. Habile à brosser les vérités toujours masquées des errements du coeur et de l’esprit, Marivaux livre ici une pièce philosophique et sombre. Le public et la critique ne comprendront guère à sa création le propos inattendu d’une expérience invraisemblable et monstrueuse, à laquelle deux aristocrates joueurs se livrent en toute irresponsabilité. C’est au XXe siècle que cette oeuvre sans égale, descente élégante aux enfers de la culpabilité des sexes, sera découverte. Théorème violent, sans concession, La Dispute est un joyau parmi les plus complexes et troublants du XVIIIe siècle français.

Metteur en scène Muriel Mayette-Holtz
Nommée en août 2006 administrateur général de la Comédie-Française, Muriel Mayette a signé les mises en scène du Conte d’hiver de Shakespeare, des Dramuscules de Thomas Bernhard ou du Retour au désert de Koltès. Loin des écrins bucoliques, où des adolescents de La Dispute s’ébattent selon la tradition dans des élans naïfs, Muriel Mayette travaille à mettre en lumière le projet funeste du Prince et d’Hermiane : le cynisme d’individus supérieurs qui exultent et échouent au fil d’une tragique expérience humaine.

Durée

1H30

Salle
-logo-2016-comedie-francaise-cmjn-vx-colombier-adresse-01

Distribution

La troupe