Les Journées particulières

À la Comédie-Française il y a 239 ans...

Vx-Colombier

Le 11 juin 2016

Vx-Colombier

Les Journées...

2016-06-11 00:00:00 2016-06-11 00:00:00

Comment donc jouait-on à la Comédie-Française il y a une ou plusieurs centaines d'années ?

Au programme, le 22 juin 1777
Le Siège de Calais, de Pierre-Laurent Buirette de Belloy
L’Anglais à Bordeaux, de Charles-Simon Favart

Mais comment donc jouait-on à la Comédie-Française il y a une ou plusieurs centaines d'années ? Il y a encore quelques décennies, chaque soirée comportait deux pièces, la petite ou "lever de rideau" précédant la grande. Le nouveau cycle des Journées particulières propose de prendre place dans la machine à remonter le temps du répertoire et d'examiner les pratiques du spectateur d'antan : comment arrivait-on au théâtre ? À quelle heure ? Quelle était l'affluence du public ? Quelle fut la carrière de ces pièces qui jouaient la complémentarité et qui aujourd'hui ne sont plus jamais données ? Grâce aux registres journaliers tenus depuis 1680, tout ce qui se passe dans la Maison de Molière depuis sa création est consigné. C'est à la découverte de ce bien précieux que le cycle de ces Journées invite le public d'aujourd'hui. Lectures d'extraits par les comédiens de la Troupe, présentations des auteurs et des acteurs qui les disaient alors, analyse du contexte de la représentation par des historiens : chaque rendez-vous, coordonné par Agathe Sanjuan, conservatrice-archiviste de la Comédie-Française, sera l'occasion d'une plongée dans un patrimoine littéraire qui compte près de trois mille pièces.

Équipe Artistique

Responsabilité artistique : Pierre Hancisse
Organisation et coordination : Agathe Sanjuan

Distribution

La troupe