Les Trois petits cochons

de Thomas Quillardet
Mise en scène Thomas Quillardet

Studio

26 juin 6 juillet 2014

Studio

Les Trois petits cochons

2014-06-26 00:00:00 2014-07-06 00:00:00

Une maman cochon décide d’envoyer ses trois enfants à la découverte du monde, loin de la ferme natale. Au bout d’une longue errance, et surtout après la rencontre avec un étrange personnage nommé Claude, les trois petits cochons, livrés à eux-mêmes, choisissent un coin de nature pour s’y construire une maison. La première est en paille, mais est très vite détruite par le loup, qui dévore l’un des cochons. Pas découragés, les deux survivants en bâtissent une deuxième : en bois. Celle-ci non plus ne résiste pas aux assauts du loup, qui mange un autre cochon. Le troisième élève une maison en fer pour lui échapper. Après de vaines tentatives de destruction, le prédateur aux dents acérées tente de l’amadouer. Il n’y arrive pas. Furieux, le loup passe par la cheminée, tombe dans la marmite de soupe et s’ébouillante pour le plus grand bonheur du dernier petit cochon qui le dévore tout cuit !

Auteur Thomas Quillardet
Après une formation de comédien, Thomas Quillardet se consacre à la mise en scène. Il monte Les Quatre Jumelles de Copi en 2004, puis Le Baiser sur l’asphalte de Nelson Rodrigues en 2005 ; il organise la même année, de retour d’un voyage au Brésil, le festival Teatro em Obras au Théâtre de la Cité internationale à Paris. En 2006, il rejoint le collectif Jakart Mugiscué. Lauréat de la Villa Médicis hors les murs en 2007, pour un travail sur Copi, il monte à Rio de Janeiro Le Frigo et Loretta Strong. Il crée ensuite Le Repas de Valère Novarina, Villégiature d’après Goldoni, Les Autonautes de la Cosmoroute d’après Julio Cortázar et Carol Dunlop au Théâtre national de la Colline en 2012, et, la saison dernière, L’Opérette imaginaire avec Valère Novarina, ainsi que L’Histoire du rock par Raphaèle Bouchard. Thomas Quillardet voit dans Les Trois Petits Cochons la formidable occasion d’explorer les interstices imaginaires de ce conte afin d’inventer, avec les comédiens de la troupe, une écriture de plateau tout à la fois inquiétante, poétique et jubilatoire.

Metteur en scène Thomas Quillardet
Après une formation de comédien, Thomas Quillardet se consacre à la mise en scène. Il monte Les Quatre Jumelles de Copi en 2004, puis Le Baiser sur l’asphalte de Nelson Rodrigues en 2005 ; il organise la même année, de retour d’un voyage au Brésil, le festival Teatro em Obras au Théâtre de la Cité internationale à Paris. En 2006, il rejoint le collectif Jakart Mugiscué. Lauréat de la Villa Médicis hors les murs en 2007, pour un travail sur Copi, il monte à Rio de Janeiro Le Frigo et Loretta Strong. Il crée ensuite Le Repas de Valère Novarina, Villégiature d’après Goldoni, Les Autonautes de la Cosmoroute d’après Julio Cortázar et Carol Dunlop au Théâtre national de la Colline en 2012, et, la saison dernière, L’Opérette imaginaire avec Valère Novarina, ainsi que L’Histoire du rock par Raphaèle Bouchard. Thomas Quillardet voit dans Les Trois Petits Cochons la formidable occasion d’explorer les interstices imaginaires de ce conte afin d’inventer, avec les comédiens de la troupe, une écriture de plateau tout à la fois inquiétante, poétique et jubilatoire.

Durée

1 HEURE

Salle
-logo-2016-comedie-francaise-cmjn-studio-adresse-01

Équipe Artistique

Équipe artistique :

Adaptation : Marcio Abreu et Thomas Quillardet
Mise en scène : Thomas Quillardet
Assistante à la mise en scène : Raphaèle Bouchard
Lumières : Eric Dumas

Distribution

La troupe