L'Ordinaire

de Michel Vinaver
Mise en scène Michel Vinaver et Gilone Brun

Richelieu

Du 7 au 8 février 2009

Richelieu

L'Ordinaire

2009-02-07 00:00:00 2009-02-08 00:00:00

Il arrive qu’un fait divers s’inscrive durablement dans la mémoire collective. Ainsi en va-t-il de cet accident d’avion – au-dessus des Andes en 1972 – qui bouscula quelques certitudes quant à la frontière entre civilisation et sauvagerie dans le comportement humain, en raison du « moyen » auquel recoururent les sinistrés pour survivre… Michel Vinaver dans L’Ordinaire reprend une situation semblable. Le fait divers qui sert de modèle, à la fois exceptionnel et universellement connu, fonctionne comme une ancre, de la même façon que la référence au mythe dans le théâtre antique. Place nette pour les interrogations centrales : comment se vit le quotidien quand l’homme se trouve, sans préavis, arraché à son milieu habituel, confronté à la souffrance, à la peur, à la mort, au choix des gestes de survie ? Les héros de cette aventure, ce sont le président d’une multinationale, accompagné de son épouse, de sa secrétaire, et de quatre vice-présidents ; l’un a emmené sa fille, un autre sa maîtresse. Ce voyage à bord d’un avion privé comportait à son programme une série de rendez-vous de nature diplomatico-commerciale avec les généraux au pouvoir dans les pays d’Amérique du Sud. Ils sont onze, pilote et copilote compris, au moment où le jet s’écrase dans les neiges éternelles. Mais l’effectif ne cesse de se réduire durant les quarante-deux jours de ce « barbecue » improvisé en montagne autour de ce qui reste de la carlingue d’un avion déchiqueté.

Auteur Michel Vinaver
Né à Paris en 1927. En 1953, il entre dans une entreprise multinationale fabriquant des produits de grande consommation, où il occupe jusqu’en 1980 des fonctions de cadre puis de pdg de filiales dans plusieurs pays d’Europe. Après deux romans publiés chez Gallimard en 1950 et 1951, il s’engage, à partir de 1955 dans une carrière d’écrivain de théâtre, en parallèle avec son activité dans l’industrie. Ses pièces, parmi lesquelles Les Coréens, Les Huissiers, Par-dessus bord, Les Travaux et les Jours, Les Voisins, L’Émission de télévision, King, 11 Septembre 2001, ont été montées notamment par Planchon, Serreau, Vitez, Lassalle,Françon, Cantarella, Schiaretti... Récemment, Michel Vinaver a lui même mis en scène deux de ses pièces, À la renverse et Iphigénie Hôtel, cette dernière en collaboration avec Gilone Brun. Michel Vinaver entre au répertoire de la Comédie-Française avec L’Ordinaire, pièce écrite en 1981 et qu’il met en scène avec Gilone Brun. Deux éditeurs, Actes Sud et L’Arche, se sont associés pour publier, entre 2002 et 2005, son Théâtre complet.

Metteur en scène Michel Vinaver et Gilone Brun
Michel Vinaver, né à Paris en 1927. En 1953, il entre dans une entreprise multinationale fabriquant des produits de grande consommation, où il occupe jusqu’en 1980 des fonctions de cadre puis de pdg de filiales dans plusieurs pays d’Europe. Après deux romans publiés chez Gallimard en 1950 et 1951, il s’engage, à partir de 1955 dans une carrière d’écrivain de théâtre, en parallèle avec son activité dans l’industrie. Ses pièces, parmi lesquelles Les Coréens, Les Huissiers, Par-dessus bord, Les Travaux et les Jours, Les Voisins, L’Émission de télévision, King, 11 Septembre 2001, ont été montées notamment par Planchon, Serreau, Vitez, Lassalle,Françon, Cantarella, Schiaretti... Récemment, Michel Vinaver a lui même mis en scène deux de ses pièces, À la renverse et Iphigénie Hôtel, cette dernière en collaboration avec Gilone Brun. Michel Vinaver entre au répertoire de la Comédie-Française avec L’Ordinaire, pièce écrite en 1981 et qu’il met en scène avec Gilone Brun. Deux éditeurs, Actes Sud et L’Arche, se sont associés pour publier, entre 2002 et 2005, son Théâtre complet. Gilone Brun, née à Rabat en 1949, formée à l’École de Théâtre de Prague, elle collabore comme scénographe avec de nombreux metteurs en scène avant de s’orienter elle-même vers la mise en scène, principalement de théâtre contemporain : parmi ses réalisations, Les Baigneuses de Daniel Lemahieu, Vous qui habitez le temps de Valère Novarina en collaboration avec Claude Buchvald, Iphigénie Hôtel de Michel Vinaver, en collaboration avec l’auteur.

Distribution

La troupe