Paroles, pas de rôles / vaudeville

de De Schrijver, Van den Eede, de Koning
Mise en scène TG STAN, DE KOE, DISCORDIA

Vx-Colombier

Du 20 janvier au 28 février 2010

Vx-Colombier

Paroles, pas de rôles /...

2010-01-20 00:00:00 2010-02-28 00:00:00

L’acteur s’efforce dans l’instant du jeu de dialoguer intimement avec le texte, en acceptant, pour le plus grand bonheur des spectateurs, de se dévoiler au regard du public.

En leur proposant une carte blanche autour du répertoire de la Comédie-Française, Muriel Mayette-Holtz propose aux comédiens Peter Van den Eede, Matthias de Koning et Damiaan De Schrijver de relire Molière et les grands textes classiques à la lumière de la nouvelle vague du théâtre flamand/ hollandais. Résolument novatrice, cette école emprunte ses méthodes au théâtre de tréteaux et propose un art dramatique qui s’invente dans l’immédiateté de la représentation au bénéfice de l’imaginaire et d’une spontanéité propre à la scène. L’acteur s’efforce dans l’instant du jeu de dialoguer intimement avec le texte, en acceptant, pour le plus grand bonheur des spectateurs, de se dévoiler au regard du public. Pour la première fois avec cette création, ces « travailleurs de la scène » qui se jouent allègrement des règles dramatiques et refusent tout dogmatisme esthétique, acceptent d’enseigner leur savoir-faire aux comédiens du Français, dans une collaboration inédite et jubilatoire.


De Schrijver, Van den Eede, de KoningDamiaan, les auteurs
De Schrijver est, avec Jolente De Keersmaeker, Waas Gramser et Frank Vercruyssen, l’un des quatre fondateurs de la compagnie tg STAN créée en 1989 ; ils sont tous issus du conservatoire d’Anvers. Leur refus systématique de toute appellation contrôlée (STAN pour « Stop Thinking About Name ») conduit ce collectif d’acteurs (TG pour « toneelspelersgezelschap » signifiant « compagnie de joueurs de théâtre ») à contester les conventions théâtrales, pour inventer une nouvelle forme de pratique dramatique qui replace l’acteur au cœur du dispositif de jeu et privilégie l’émotion communicative de la scène. Peter Van den Eede appartient avec Bas Teeken au collectif d’artistes-créateurs De Koe, fondé en 1989, afin d’explorer un théâtre plus intimiste. Ces comédiens sondent, avec un humour incisif et une dose savoureuse de poésie, l’âme secrète de l’homme dans ses recoins les plus sombres. Antidote à l’ennui, le théâtre tel qu’ils le rêvent, se crée chaque jour dans cette confrontation directe et énergique entre le regard des spectateurs et celui de l’acteur. Matthias de Koning a initié, avec la compagnie Discordia au début des années quatre-vingt, cette avant-garde du théâtre hollandais qui hasarde sur la scène une distanciation critique avec ses personnages, dégageant de nouvelles perspectives à l’interprétation.

TG STAN, DE KOE, DISCORDIA, les metteurs en scène
Auteurs depuis une quinzaine d’années de nombreux spectacles en flamand comme en langue française ou anglaise, ces trois enfants terribles du théâtre se distinguent chaque année dans des festivals nationaux et internationaux tel que le Festival d’Automne avec des collaborations communes comme Onomatopée en 2006, My Dinner with André en 2005 ou Du serment de l’écrivain du roi et de Diderot en 2001. Paroles, pas de rôles / vaudeville, créé au Théâtre du Vieux-Colombier, poursuivra avec les comédiens de la troupe l’aventure théâtrale engagée par ces infatigables défricheurs. Ils utiliseront la vitalité du plateau pour expérimenter joyeusement les questions fondamentales qu’ils se posent sur l’art dramatique.
Une performance en temps réel où fuse le plaisir de jouer.

Distribution

La troupe