Un tramway nommé désir

de Tennessee Williams
Mise en scène Lee Breuer

Richelieu

Du 5 février au 2 juin 2011

Richelieu

Un tramway nommé désir

2011-02-05 00:00:00 2011-06-02 00:00:00

Après une longue séparation, Blanche Dubois rend visite à sa sœur Stella, qui vit dans un quartier populaire de la Nouvelle-Orléans, mariée à Stanley Kowalsky, bel homme impulsif aimant boire et jouer. Blanche reproche à sa sœur ce mariage qui la déclasse, tout en avouant avoir perdu la belle demeure familiale de Belle Rêve. Stanley, contrarié de voir que l’héritage de sa femme est dilapidé, reste insensible aux minauderies de sa belle-sœur et découvre son passé de professeur renvoyé pour détournement de mineur, puis de cliente d’hôtels louches vivant de la bonté de certains messieurs. La santé mentale de Blanche, que la fi n tragique d’un amour de jeunesse a profondément affectée, trébuche sur cette contradiction entre l’image de femme pure qu’elle cherche à donner et la réalité de sa propre déchéance.

A Streetcar named Desire by Tennessee Williams. © 1947, 1953 renewed 1975, 1981 The University of the South.

L'Auteur est représenté dans les pays de langue française par l'Agence MCR, Marie Cécile Renauld, Paris en accord avec Casarotto Ramsay Ltd, London.

Auteur Tennessee Williams

De son vrai nom Thomas Lanier Williams, Tennessee Williams est né en 1911 à Columbus (Mississipi). Tenu à distance par un père qu’il détestait, il a grandi auprès d’une mère caractérielle et d’une sœur aînée schizophrène, chez son grand-père pasteur. Très tôt, il commence à écrire des nouvelles, des poèmes et des pièces courtes mais c’est en 1945, avec La Ménagerie de verre qu’il connaît son premier grand succès. En vingt-quatre ans, dix-neuf de ses pièces seront créées à Broadway, parmi lesquelles La Rose tatouée, La Chatte sur un toit brûlant, Soudain l’été dernier, Doux oiseau de la jeunesse, La Nuit de l’iguane, toutes adaptées au cinéma et jouées par les plus grandes stars d’Hollywood. Il reçut deux fois le prix Pulitzer. Tennessee Williams met en scène dans ses œuvres des personnages à son image : marginaux, excessifs, confrontés à une société puritaine et hypocrite. Il meurt à New-York en 1983.

Metteur en scène Lee Breuer

Metteur en scène, réalisateur et compositeur, Lee Breuer est né à Philadelphie. Décrit comme un électron libre de la scène américaine, il fonde en 1970 la compagnie Mabou Mines, troupe d’avant-garde qui explore les liens entre le théâtre et les autres arts. En 1971, il adapte Le Dépeupleur de Samuel Beckett avec David Warrilow. Entre 1978 et 2001, il écrit et monte ses propres oeuvres, parmi lesquelles on distingue The Shaggy Dog Animation, A Prelude to Death in Venice et Ecco Porco. En 1988,son adaptation d’OEdipe à Colone de Sophocle, The Gospel at Colonus avec Morgan Freeman, lui vaut de nombreuses récompenses. Il crée en 1996 Peter and Wendy, adaptation du célèbre Peter Pan. En 2004, il monte Maison de poupée d’Ibsen avec Maude Mitchell, un spectacle salué par la critique dans le monde entier, qu’il adapte pour le cinéma en 2009.

Équipe Artistique

Texte français : Jean-Michel Déprats
Mise en scène de : Lee Breuer
Assistant mise en scène et interprète : François Lizé
Collaboration artistique du metteur en scène et Scénographe : Basil Twist
Collaboration artistique : Marie-Claire Pasquier
Dramaturgie : Maude Mitchell
Costumes de : Renato Bianchi
Lumières de : Arnaud Jung
Musique originale et direction musicale : John Margolis
Collaboration artistique pour le mouvement : Jos Houben
Maquillages et coiffures : Beth Thompson

Distribution

La troupe

Complément

Le Gorille et un kurogo : Samuel Martin
Le Jeune Vendeur de journaux, le Violoniste et un kurogo : Mathieu Spinosi
La Fille des rues et un kurogo : Pascale Moe-Bruderer
l'Inconnu (le Médecin) et un kurogo : Gauderic Kaiser
Musiciens et Chanteurs : John Margolis, Ronald Baker, Red One