Une puce, épargnez-la

de Naomi Wallace
Mise en scène Anne-Laure Liégeois

Richelieu

Du 26 avril au 12 juin 2012

Richelieu

Une puce, épargnez-la

2012-04-26 00:00:00 2012-06-12 00:00:00

Attention, ce spectacle sera joué au Théâtre éphémère.

Londres, 1665. Les époux Snelgrave ont perdu tous leurs domestiques lors de la Grande Peste, et attendent, cloîtrés chez eux, la fin de la quarantaine. Bunce, un jeune marin, et Morse, une fille du peuple de douze ans, s’introduisent chez eux. Devant la maison, Kabe, le garde, veille à ce que personne ne sorte. Dans cet intérieur devenu leur prison, la confrontation forcée entre aristocratie et plèbe rend poreuse la frontière entre les classes, révélant non seulement les inégalités sociales, mais aussi le rapport de chacun à son propre corps et à celui des autres ; corps rigide et moral de William Snelgrave, corps confisqué et nié de sa femme Darcy, corps désirable et exploitable de Bunce ou substituable et monnayable de Morse... Les codes de conduite sont bouleversés en même temps que ceux du désir et de la sensualité, et chacun, entre prise de conscience et révolte, se rapproche de son être en même temps que de son destin.

Avec le soutien du Cercle

Auteur Naomi Wallace
Naomi Wallace est née aux États-Unis dans l’état du Kentucky. Elle grandit entre Amsterdam et Louisville. Dramaturge, scénariste et poétesse, elle se fait d’abord connaître par ses poèmes publiés aux États-Unis et en Europe. Son écriture ample, précise et très poétique, ne craint pas d’aborder de grands thèmes politiques et sociaux, tout en confrontant le monde extérieur aux méandres de l’intime. Parmi ses nombreuses pièces de théâtre, jouées au Royaume Uni, au Moyen Orient et aux États Unis, on peut citer One Flea Spare (Une puce, épargnez la), In the Heart of America (Au cœur de l’Amérique), The Trestle at Pope Lick Creek (Au pont de Pope Lick), Things of Dry Hours (Les Heures sèches), The Fever Chart: Three Short Visions of the Middle East (La Carte du Temps : Trois visions du Moyen-Orient), Slaughter City et And I And Silence.

Son activité théâtrale est couronnée de nombreuses distinctions dont le prix Susan Smith Blackburn, le prix Kesselring, la récompense Fellowship of Southern Writers Drama, et un Obie. Elle est également lauréate du MacArthur "Genius" Fellowship. Naomi Wallace a écrit le scenario du long métrage Lawn Dogs, couronné de nombreux prix (disponible en DVD depuis 2010). Elle a coécrit avec Bruce Mcleod le long metrage The War Boys, sorti en 2010. Naomi Wallace écrit actuellement de nouvelles pièces pour le théâtre public et le festival Shakespeare de l’Orégon. Ses pièces sont publiées en France chez Théâtrales, et traduites par Dominique Hollier.

Metteur en scène Anne-Laure Liégeois
Sensible à la manière dont l’intime mène le monde, Anne-Laure Liégeois lie son travail à une recherche permanente sur l’acte de voir et d’être vu. Elle dirige le Centre dramatique national de Montluçon / Région Auvergne de 2003 à 2011. Développant un réel engagement pour l’écriture contemporaine, elle y monte des auteurs tels que Karin Serres, Patrick Kermann, Georges Perec, Yves Nilly, Jacques Serena ou Rémi de Vos, sans pour autant négliger les textes classiques, avec Molière, Marlowe ou Sénèque. En 2010, elle met en scène, dans sa propre traduction, La Duchesse de Malfi de John Webster et prépare pour les prochaines saisons, avec sa compagnie Le Festin, des textes de Charles et Mary Lamb ainsi que Macbeth de Shakespeare. Elle présente en 2010 au Studio-Théâtre Burn baby burn de Carine Lacroix, ainsi que Le bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau, repris au Théâtre du Vieux-Colombier en 2011. Pour elle, la beauté poétique d’Une puce, épargnez-la réside dans une langue qui, dans son expression la plus contemporaine, parle de « toutes les humeurs du corps » qui régissent, depuis toujours, les rapports sociaux et les rapports entre les sexes.

Équipe Artistique

Équipe artistique :

Traduction : Dominique Hollier
Mise en scène et scénographie : Anne-Laure Liégeois
Assistant à la mise en scène : Fabrice Xavier
Collaboration à la scénographie : Valérie Jung
Costumes : Anne-Laure Liégeois et Renato Bianchi
Lumière : Marion Hewlett
Réalisation sonore : François Leymarie

Distribution

La troupe