À la Recherche du temps perdu, centième !

100 jours avec Proust : plongeons dans les sous-sols de la place Colette pour suivre le déroulé d’une soirée.

18h - J’arrive salle Seigner, dans les sous-sols de Richelieu. Ce salon de musique abrite notre studio de fortune devenu au fil des mois l’un des bastions de l’activité de notre théâtre.

Ouverture de la salle, allumage de tous les appareils, vérification de la connexion Internet, nettoyage de la carafe et du verre d’eau.

18h10 - Le comédien arrive. La première entrée est une rencontre, les suivantes sont des retrouvailles. Le trac est également présent, une heure de lecture en direct, sans filet, est un exercice délicat, la langue proustienne y ajoute une difficulté.

Ajustement des réglages de la caméra, réglage du son, test du direct.

La technique est prête, c’est au comédien de terminer sa préparation. Relecture, échauffements vocaux, ou au contraire conversation sur des sujets très lointains de Proust. Chaque comédien a ses préférences pour atténuer le stress, se préparer au mieux et oublier notre monde confiné en se plongeant dans l’univers impitoyable de la bourgeoisie sournoise de Proust.

18h50 - L’heure fatidique approche, ces dernières minutes durent et s’étendent. C’est le moment des dernières vérifications.

Couper les téléphones, éteindre les lumières.

18h58 - Les premières lignes de dialogue avant chaque lecture : « Merde », « Je prends ».

19h -
Lancement du direct sur Facebook

Une communauté attachante s’est créée au fil des mois : on se salue, on partage le numéro de la page, et on se délecte de l’heure de lecture à venir.
Chaque soir, l’équivalent d’une salle telle que le Vieux-Colombier se retrouve à 19h.

19h02 -
8 … 7 … 6 … 5 … 4 … … … … Longtemps, je me suis couché de bonne heure …

La lecture débute. Chaque comédien de la Troupe ajoute sa couleur à cette œuvre collective. Douceur, poésie, dialogues théâtralisés, ironie, emportement … Chaque voix nous fait découvrir La Recherche et Proust sous un nouvel angle.

19h15 - Quand il s’agit de la première lecture du comédien, il cherche sa voix dans celle de Proust. Et de la même manière qu’un orchestre s’accorde et trouve son « la », le comédien et le texte s’harmonisent, et la magie opère après quelques minutes de lecture.

19h30 - De mon côté du paravent, je suis la lecture sur la brochure du jour, et sur mon écran modère les commentaires. Le plus souvent, il s’agit de répondre aux questions sur la Comédie-Française, mais il arrive de devoir supprimer des remarques déplacées ou des interventions de marabouts-spammeurs qui perturbent la conversation autour de la lecture.

19h57 - La lecture s’achève. Soupir et relâchement du comédien après ce marathon !
Certains sont heureux de regarder les commentaires et applaudissements numériques, de reconnaître des noms et de retrouver un lien avec le public, d’autres au contraire, timides, préfèrent ne pas les lire.

Fin du direct, éteindre les machines, recharger les batteries.

20h15 - Par la même porte qu’il a franchi empli de trac, le comédien sort, soulagé, heureux, impatient de revenir.

20h30 -
Ranger le matériel, éteindre les lumières, fermer la salle.

Après cent lectures, les manipulations deviennent des automatismes, mais grâce au changement de lecteur quotidien, la routine ne s’est pas installée salle Seigner.

Décoder Proust

L’heure qui précède l’enregistrement est l’occasion de parler de la préparation de cette lecture. Décortiquer les phrases, identifier les sujets, trouver le sens entre les parenthèses et les tirets, repérer les temps de respiration, situer l’extrait dans l’œuvre : tout ce travail se fait individuellement, quelques jours seulement avant la lecture et chaque comédien a des techniques différentes.
Ce travail s’illustre sur les brochures.

proust-visuel

« Être ensemble et être soi-même »

La devise de la Troupe pourrait être détournée pour ces lectures : seul lors de la préparation, seul lors de la lecture, le comédien se prête à un exercice individuel. Et ensemble dans la globalité de la lecture, chaque jour, les membres de la Troupe se relaient pour compléter cette œuvre de façon collective. Ils discutent de leur expérience, de leurs astuces de préparation, s’encouragent à se lancer quand ils n’ont pas encore osé. Ces lectures en solitaire sont également un accomplissement de groupe.

Et disons-le : cette œuvre est tout de même plus abordable quand elle est partagée par cinquante-sept lecteurs !

Une heure bienfaisante

Pour nombre de nos auditeurs, ce rendez-vous quotidien est devenu un réel soutien, une aide pour traverser cette période pleine d’incertitudes. Que ce soit grâce à l’évasion offerte par le texte ou grâce au lien créé entre les membres d’une nouvelle communauté.

Ces bienfaits ont aussi lieu de l’autre côté de l’écran : pour les comédiens hyperactifs qui travaillent depuis des mois au ralenti, c’est un défi à relever; condamnés à jouer sans public, c’est pour eux l’occasion de maintenir ou même de créer un lien fort avec les auditeurs.
Et pour moi, chaque fois que je presse « LIVE », la mission de service public prend tout son sens.

Rebecca Douani
Votre fidèle opératrice depuis la 1re lecture

LA COMÉDIE REPREND

Nouvelle ouverture de vente
MARDI 8 JUIN dès 11h

Vous pourrez acheter vos places
uniquement sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr

Notre capacité d’accueil pour tous les publics est actuellement limitée à 35% de notre jauge totale : soit au maximum 47 places pour le Studio-Théâtre au lieu de 136, et 300 places pour la Salle Richelieu au lieu de 862.

Toutes les demandes de places ne pourront pas être honorées, notamment celles des groupes et collectivités. Cependant, n’hésitez pas à consulter notre site Internet régulièrement car des places seront susceptibles d'être remises en vente, en particulier lors du passage de 35% à 65% de notre jauge totale prévu le 9 juin et lors du passage de 65% à 100% prévu le 30 juin.

Dans le cadre des mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la propagation du virus Covid-19, un couvre-feu reste en vigueur.

Dans un premier temps, les spectacles devront finir avant 21h, heure de début du couvre-feu et à laquelle le public devra avoir rejoint son domicile.

De nouveaux horaires sont donc indispensables afin de permettre à la Troupe de jouer ces spectacles et aux spectateurs d’assister aux représentations.

SPECTACLES DU 2 JUIN > 25 JUIL 2021

Music-hall
2 JUIN > 11 JUIL
de Jean-Luc Lagarce
Mise en scène Glysleïn Lefever
Studio-Théâtre
Durée 1h10

La Puce à l’oreille
5 JUIN > 4 JUIL
de Georges Feydeau
Mise en scène Lilo Baur
Salle Richelieu
Durée 2h10 sans entracte

En attendant les barbares
17 JUIN > 3 JUIL
d’après J. M. Coetzee
Adaptation et mise en scène Camille Bernon et Simon Bourgade
Vx-Colombier
Durée maximum 2h15

Le Bourgeois gentilhomme
18 JUIN > 25 JUIL
de Molière
Mise en scène Valérie Lesort et Christian Hecq
Salle Richelieu
Durée à venir

Mais quelle Comédie !
30 JUIN > 25 JUIL
Conception et mise en scène Serge Bagdassarian et Marina Hands
Salle Richelieu
Durée 2h

MODALITÉS DE RÉSERVATION

Les réservations se font uniquement sur notre site Internet. La situation sanitaire ne nous permet pas encore d’assurer les réservations aux guichets ou par téléphone. Néanmoins, en cas de contrainte médicale ou technique majeure, le service de la billetterie reste joignable au 01 44 58 15 15 du lundi au vendredi de 11h à 18h.

Réserver des places sur notre site Internet

RÉGLEMENTATION COVID

Dans le cadre des mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la propagation du virus Covid-19, le port du masque est obligatoire dans l'ensemble des espaces de nos théâtres, y compris lorsque vous êtes assis en salle et pour toute la durée des représentations. Le port du masque est également nécessaire pour les enfants à partir de 11 ans.

Dans un premier temps, 1 place sera laissée vacante entre chaque réservation, dans la limite de 6 personnes maximum côte à côte pour les groupes et collectivités. Nous vous remercions par avance de respecter les placements indiqués sur vos billets ou, à défaut, ceux qui vous seront précisés lors de votre entrée en salle.

Par ailleurs, les règles de distanciation en vigueur ne nous permettent pas :
- de vous délivrer un e-billet instantanément (excepté pour le Studio-Théâtre), vous le retrouverez au plus tard 3 jours avant la représentation sur votre espace personnel en ligne
- de choisir votre placement en salle, mais vous pouvez sélectionner la catégorie de votre choix dans les salles concernées

Au plaisir de vous retrouver dans nos salles !


PROGRAMMATION NUMÉRIQUE

À voir en direct sur Facebook puis en "replay" sur YouTube et en "podcast" sur Soundcloud

Sur Facebook et en replay sur YouTube puis en podcast sur Soundcloud

À voir sur YouTube puis en podcast sur Soundcloud


UNIVERSITÉ THÉÂTRALE

La Comédie-Française a lancé le 11 février 2021 l’Université théâtrale, un espace d’échange en visioconférence entre les étudiants et les professionnels du spectacle vivant.

  • Pour rendre ces échanges accessibles au plus grand nombre, les sessions de l’Université théâtrale font l’objet d’un enregistrement disponible en libre accès sur les réseaux sociaux(compte Facebook et chaîne Youtube) de la Comédie-Française

PLANNING :

En quoi consiste la direction artistique d'un théâtre national ?
Jeudi 11 février
avec Éric Ruf, administrateur général de la Comédie-Française

Comment devient-on comédien de la Comédie-Française ?
Jeudi 11 mars
avec Elsa Lepoivre, sociétaire de la Comédie-Française

Comment crée-t-on un spectacle aujourd’hui ?
Jeudi 25 mars
avec Bertrand Schaaff, directeur de la production et de la coordination artistique, et de Baptiste Manier, administrateur de production

Comment communique-t-on à la Comédie-Française ?
Jeudi 8 avril
avec Anne Marret, secrétaire générale.

Comment entre-t-on à l'académie de la Comédie-Française ?
Mercredi 28 avril
avec Salomé Benchimol, académicienne comédienne, Aurélien Hamard-Padis, académicien metteur en scène-dramaturge de la promotion 2019-2020, et Mélinée Moreau, chargée de mission auprès de l'administrateur général et coordinatrice administrative de l'académie de la Comédie-Française.

Que représente la critique culturelle aujourd'hui ?
Jeudi 6 mai
avec Philippe Lançon, journaliste culturel à Libération et à Charlie Hebdo

Être comédien et auteur
Vendredi 28 mai
avec Denis Podalydès, sociétaire de la Comédie-Française

Le mécénat culturel, un engagement social
Jeudi 3 juin
avec Marie-Claire Janailhac-Fritsch, présidente de la Fondation pour la Comédie-Française, et Bruno Kemoun, président de Twins Partners et membre fondateur de la Fondation pour la Comédie-Française


COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.


VIGIPIRATE

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.