François-Nicolas
Dunant

191e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1780 ; sociétaire en 1787 ; retraité en 1793.

Neveu de la directrice du Théâtre de Lyon, François-Nicolas Dunant débute en 1780 dans Rbadamiste et Zénobie de Crébillon (rôle d’Arsame), dans Le Distrait de Regnard (rôle du Chevalier) et dans quelques autres rôles de jeune premier tragique ou comique. Il est engagé comme pensionnaire et le reste jusqu'en 1787, date à laquelle il est reçu sociétaire pour doubler Saint-Fal en concurrence avec le jeune Talma.
Sans grand talent et, sans doute aussi, peu assidu, il fait une petite carrière.
Il est de la distribution de L'Ami des lois, pièce de Laya anti-jacobine qui précipite la chute des Comédiens français.

Il est incarcéré en 1793 avec ses camarades, passe ensuite au Théâtre Feydeau, puis au Théâtre Louvois. Il meurt en 1797.

Welcome

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.