La Place Royale

by Pierre Corneille
Directed by Anne-Laure Liégeois

Vx-Colombier

28 November 2012 - 13 January 2013

Vx-Colombier

La Place Royale

2012-11-28 00:00:00 2013-01-13 00:00:00

Place des Vosges, à Paris. Angélique et Alidor sont unis par une passion réciproque. Si tout va pour le mieux, c’est sans compter l’extravagance d’Alidor qui aime moins sa maîtresse qu’il n'idolâtre sa liberté.

Le philosophe amoureux manœuvre donc pour se défaire d’Angélique et la donner à Cléandre, son meilleur ami. Et pour précipiter leur séparation, il lui envoie une fausse lettre d’amour destinée à une dénommée Clarine. Mais Phylis profite de la brouille pour convaincre l’amante trahie d’accepter la main de son frère Doraste. Blessé par l’échec de son stratagème, Alidor imagine l’enlèvement nocturne d’Angélique par Cléandre. Au terme d’une intrigue mouvementée, truffée de rebondissements, de quiproquos et de feintes, le héros de cette comédie cruelle accède à la liberté en poussant l’autre au renoncement absolu.


Pierre Corneille, l'auteur
Pierre Corneille n’a que 28 ans en 1634 lorsqu’il crée La Place Royale au sous-titre éloquent : l’Amoureux extravagant. Il a déjà écrit quatre comédies – Mélite, La Veuve, La Galerie du Palais, La Suivante. La Place Royale est confiée aux comédiens de Mondory qui rencontrent, au Théâtre du Marais, un vif succès. Sans cesse reprise, corrigée en vue d’un plus grand respect de la règle de bienséance, d’une plus grande élégance de la langue et d’un style moins proche de celui de la « haute comédie » que de la farce, La Place Royale bouscule les codes de la comédie par son affranchissement des conventions théâtrales, par la liberté créatrice qui y règne et qui éclatera, quelques années plus tard, avec L’Illusion comique et Le Cid. Souvent présentée comme la comédie la plus moderne de Corneille, La Place Royale est montée pour la première fois à la Comédie-Française.

Anne-Laure Liégeois, la metteur en scène
Animée par un goût profond pour l’écriture et soucieuse de renouveler le rapport du spectateur à la scène, Anne-Laure Liégeois poursuit pour la quatrième saison son compagnonnage avec la Comédie-Française. Directrice du Centre dramatique national de Montluçon / Région Auvergne de 2003 à 2011, elle y défend aussi bien les auteurs classiques – Molière, Webster ou Sénèque – que contemporains – Georges Perec, Caroline Lamarche Pierre Notte ou Rémi De Vos... Elle met en scène avecLe Festin, la compagnie qu’elle a fondée en 1994, Les Contes de Shakespeare de Charles et Mary Lamb et La Maison d’os de Roland Dubillard. Après avoir monté l’an dernier au Théâtre éphémère Une puce, épargnez-la de Naomi Wallace, Anne-Laure Liégeois met en scène La Place Royale, où on voit combien la passion pour ses idées appliquée mal à propos entraîne bien des ravages.

Creative team

Mise en scène, scénographie et costumes : Anne-Laure Liégeois
Lumières : Marion Hewlett
Collaborateur à la dramaturgie : Jean-Christophe Cavallin
Assistant à la mise en scène : Mathieu Quintin
Assistante à la scénographie : Yaël Haber
Assistante costumes : Colombe Lauriot Prevost
Assistant lumières : Patrice Lechevallier

Distribution

the company

and
Muriel Piquart: Polymas

  • Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Shop

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24