Jeanne
Samary

305e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1875 ; sociétaire en 1879.

Issue d'une famille d'artistes et nièce d'Augustine et Madeleine Brohan, elle montre très tôt des dispositions pour la comédie. Elle est l'élève de Bressant au Conservatoire, dont elle sort en 1875 avec un brillant premier prix. Elle débute dans le rôle de Dorine (Tartuffe) et triomphe malgré ses dix-sept ans. Elle s'affirme comme « la soubrette idéale de Molière » et prête sa gaieté franche, sa diction mordante, son rire communicatif à Marinette, Toinette, Zerbinette, Lisette, Lucette, Charlotte et Nicole. Elle joue aussi Regnard et Marivaux, avec la même pétulance et la même joie de vivre.

Sociétaire en 1879, elle crée en 1880 Arabelle dans Daniel Rochat de Victorien Sardou et, en 1881, remporte un très grand succès personnel dans Suzanne du Monde où l'on s'ennuie d'Édouard Pailleron dont elle a déjà créé Petite Pluie et L'Étincelle et dont elle créera encore La Souris. En 1882, elle est Maguelonne dans la deuxième représentation du Roi s'amuse de Victor Hugo. Elle crée Chamillac (Octave Mirbeau), Monsieur Scapin (Jean Richepin) et s'apprête à jouer La Parisienne d'Henry Becque lorsqu'une fièvre typhoïde l'emporte brutalement à 33 ans.

Auguste Renoir a immortalisé dans plusieurs portraits le sourire heureux et les blonds cheveux ébouriffés de Jeanne Samary.

  • Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    la saison 24-25

SAISON 24-25

Achat des places pour tous les publics individuels et les groupes pour les représentations de septembre 2024 à début mars 2025 : suivre ce lien.

Les réservations pour les individuels se feront uniquement sur Internet et par téléphone au 01 44 58 15 15 (du lundi au samedi de 11h à 18h). Aucune place ne sera vendue avant septembre aux guichets pour la saison 2024-2025.


VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Urgence attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

vigipirate-urgenceattentat2