Léon
Bernard

354e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1910 ; sociétaire en 1914.

C'est avec Antoine que Léon Bernard, après les leçons de Silvain et quelques expériences dans de petites troupes, apprend véritablement son métier, au Théâtre Antoine d'abord, à l'Odéon ensuite, où il est Monsieur Lepic dans Poil de Carotte de Jules Renard, George Dandin, Orgon dans Tartuffe, Argan dans Le Malade imaginaire, etc.
Engagé à la Comédie-Française en 1910, sa présence et ses moyens très étendus lui permettent de jouer à la fois les classiques et les modernes, les rôles bouffons comme les rôles graves : Monsieur Jourdain dans Le Bourgeois gentilhomme, le rôle-titre de Tartuffe, celui de Boubouroche, Isidore Lechat dans Les affaires sont les affaires d'Octave Mirbeau ou Menenius dans Coriolan, un de ses plus grands rôles. Il remporte un énorme succès dans le rôle de Danton (Le Sang de Danton de Saint-Georges de Bouhélier, 1931). Il met en scène Les Corbeaux de Becque, La Brouille de Charles Vildrac, La Souriante Madame Beudet de Denys Amiel, Le Carnaval des enfants de Saint-Georges de Bouhélier.
Il fut aussi professeur au Conservatoire, président de l'Association des artistes dramatiques et fit une importante carrière cinématographique.

  • Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Shop

ATTENTION

Ouverture des réservations pour les représentations du mois de juillet Salle Richelieu :

  • MER 20 MARS à partir de 11h

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Urgence attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

vigipirate-urgenceattentat2