Les Journées particulières (Special Days)

Into the Repertoire time machine

Vx-Colombier

7 January 2017

Vx-Colombier

Les Journées...

2017-01-07 15:00:00 2017-01-07 00:00:00

How did they perform plays at the Comédie-Française one or several hundred years ago?

Only a few decades ago, every evening featured two plays, a short one – or curtain raiser – before the main event. The new cycle of Special Days invites audiences to step into the Repertoire time machine and take a close look at the practices of the spectator of the past: how did people get to the theatre? What time did they arrive? How big was the audience? What ways did they pay attention to plays in different historical contexts? What kinds of careers were enjoyed by plays performed as openers and that are never presented today? Thanks to the daily registers kept since 1680, everything that has happened in the House of Molière since its creation has been recorded in writing. It is to discover this precious record that the public is being invited today to attend this cycle of Special Days. There will be readings by the actors of the Troupe, presentations of the authors and the actors who performed their texts, and an analysis of the context of the performance: each event, run by a Comédien-Français (Claude Mathieu, Sylvia Bergé, Coraly Zahonero and Laurent Natrella this season) and coordinated by Agathe Sanjuan, the Comédie-Française’s curator-archivist, is an opportunity to dive into a literary heritage that comprises close to three thousand plays.

Le 24 janvier 1891, la Comédie-Française crée la nouvelle pièce de Victorien Sardou, Thermidor. Une super production comme le Théâtre-Français dirigé par Jules Claretie en a l’habitude : on ne lésine pas sur les décors et les costumes d’époque évoquant la période révolutionnaire, et pour l’occasion, on rappelle un comédien fort connu qui a claqué la porte quelques années auparavant, Constant Coquelin. Las, dès la répétition générale, la rumeur gronde, l’auteur ose présenter Robespierre sous un jour défavorable, au point paroxystique de détestation du tyran, le 9 Thermidor an II, jour de son arrestation qui marque la fin du régime de la Terreur. Une scène subventionnée peut elle s’attaquer à un héros de la Révolution ? Ne remet-elle pas en cause la Révolution toute entière en s’y employant ? C’est la question qui est posée le lendemain à la Chambre, provoquant un débat houleux parmi les députés.
Nous invitons les spectateurs à revivre ce débat national qui interroge à la fois sur la censure, sur la place du théâtre dans le contexte intellectuel et politique de l’époque, et sur les controverses historiographiques qui n’ont jamais cessé d’animer les historiens de la Révolution.

Creative team

Responsable artistique : Sylvia Bergé, sociétaire de la Comédie-Française
Coordination et organisation : Agathe Sanjuan, conservatrice-archiviste de la Comédie-Française

Distribution

the company

The Comédie-Française Academy

  • push1718-pierreestoyamagnin

    Pierre
    Ostoya Magnin

and
Basile Alaïmalaïs, Sébastien Baulain, Thomas Gendronneau and Tom Wozniczka.

Welcome

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.