Claire Fayel, costumière de l'Académie

Portrait de Claire Fayel, costumière de l’Académie pour les saisons 2019-2020 et 2020-2021.

Claire Fayel est costumière de la promotion de l’Académie pour les saisons 2019-2020 et 2020-2021. L’idée du costume lui est venue par le dessin.

Ce que j’aime c’est le lien entre le texte, l’atmosphère, les acteurs et ce que le costume peut raconter au milieu de tout ça, d'univers très différents.

Formée à l’Ensatt, c’est par le biais de cette école nationale de théâtre qu’elle accède à l’académie de la Comédie-Française. La pluridisciplinarité de l’Ensatt fait la force de cette formation « C’est très enthousiasmant de rencontrer des personnes de son âge qui sont passionnées par la même chose mais qui l'expriment par un médium différent. » À l’Académie c’est finalement un peu la même dynamique et elle y entre à la fin de son master, l’année dernière. « C’est très impressionnant quand on arrive ici, il y a le poids, le faste du lieu et c’est enivrant parce qu’on a l’impression d’être dans un musée vivant ».

Dès son arrivée, elle joue dans La Vie de Galilée de Bertolt Brecht mise en scène par Éric Ruf en tant que comédienne-figurante, comme l’ensemble de ses camarades de promotion. « L’ expérience était assez surprenante et à la fois géniale parce que l’on a sauté dans le grand bain dès le début, en terme de rencontres, au sein de l’Académie et de la Troupe mais aussi par la découverte du théâtre et de ses coulisses. J’ai entrevu des endroits par lesquels je ne serais pas forcément passée en tant qu'académicienne-costumière. Il y a eu aussi toutes les sensations ressenties sur le plateau, les cinq changements rapides de costumes, les lumières sur la scène, etc. Toutes ces expériences m’étaient inconnues, je ne suis pas venue pour ça au départ mais je me suis laissée prendre au jeu et c’était étonnant, très impressionnant et à la fois extrêmement jouissif de participer à cette chose-là. »

Cette entrée en matière intense et joyeuse fédère la promotion de l’Académie, qui se rencontre sur le plateau de la Salle Richelieu.

Claire devient ensuite assistante de Pascaline Chavanne créatrice costumes pour Le Côté de Guermantes d’après Proust mis en scène par Christophe Honoré. Cette pièce sera un de ses plus gros projets, elle y passe beaucoup d’heures et suit l’ensemble des étapes de création, de la recherche de matériaux aux dernières petites choses à coordonner au plateau avant la première.

« Je faisais le lien entre Pascaline, les répétitions, les ateliers, la régie des costumes, l’habillage. On est passé par toutes les étapes des essayages de toiles ou de tissus, les recherches de bijoux, de chaussures. Beaucoup de choses ont été fabriquées sur mesure, il y avait donc un suivi à faire auprès de Pascaline et j’ai trouvé très formateur ce travail de lien entre les différents lieux, les ateliers, Richelieu puis Marigny. »

Dans ce rôle d’assistante, Claire doit être un peu partout à la fois, au plateau, en coulisses, sur des documents de travail ou en repérages en boutiques pour certains achats : « Le travail est vraiment réparti surtout dans une institution comme celle-ci ou vraiment chaque service a une tâche très définie, il y a une manière de faire, tout un protocole, le travail s’orchestre de façon très précise et en tant qu’assistant on doit avoir un œil sur toutes ces choses-là, transmettre toutes les informations au bon moment et aux bonnes personnes. Les missions sont extrêmement variées et il faut être présent sur à peu près toutes les étapes de travail. »

Ce qui a rythmé l’année de Claire et de l’ensemble de sa promotion est la préparation de leur propre spectacle Le roi s’amuse de Victor Hugo. Projet avorté, la veille de la première pour cause de second confinement.
« J’ai commencé à dessiner très tôt dans l’année pour ce projet et il m’a accompagné au fil des mois. C’est un spectacle dont on a énormément parlé entre nous, c’était la chose qui nous réunissait en terme de création. On y a mis beaucoup d’énergie, on l’a nourri petit à petit et ça nous a beaucoup apporté jusqu’au dernier moment, j’espère que ce spectacle se jouera un jour. »

i-rpcrbc9-x3
  • Flora Chéreau, Nicolas Verdier et Camille Seitz pendant les répétitions du Roi s'amuse © Chloé Bellemere

Pour Le roi s’amuse, Claire a dessiné tout au long de la création. « Pour incarner tous les personnages de la pièce il fallait intégrer la contrainte du changement rapide, ça faisait vraiment partie de l’essence des costumes d’avoir des éléments interchangeables, interchangés et imbriqués. Les silhouettes étaient entremêlées les unes sur les autres et mettaient le focus sur certains éléments pour signifier un rôle avec une base visible ou invisible qui fonctionnait pour plusieurs personnages. J’ai dû beaucoup redessiner les maquettes afin de ne pas oublier les différentes strates. Mais j’adore ce processus. »

Malgré toutes les contraintes, c’est au moment de la création du Roi s’amuse qu’elle a senti une grande liberté dans son travail et une émulation dans la relation qu’elle a tissée avec le metteur en scène Aurélien Hamard-Padis et la scénographe Chloé Bellemère.

« On était à l’écoute les uns des autres, on s’est tous beaucoup amusés et enrichis de la positivité de chacun. »

roi-dessin-3
  • Maquettes de costumes pour le spectacle Le roi s'amuse.

Depuis la rentrée de septembre elle travaille sur divers projets « Ce qui est vraiment gratifiant dans l’assistanat c’est qu’on découvre des univers qui ne sont pas forcément les nôtres. À la Comédie-Française, chaque projet est tellement différent, les enjeux, les matériaux, les univers, les coupes, les atmosphères. Les ateliers sont confrontés à des problématiques et des envies de créateurs qui sont toujours renouvelées »

Dans cette expérience de vie au cœur de la « Maison », Claire a été surtout fascinée par le travail de la « Ruche », toujours en synergie qui permet à la magie du théâtre d’opérer.
« Il y a tant de personnes différentes à l’intérieur de ce théâtre, c’est vraiment un organe vivant qui a toutes ses contradictions, tout son passé et toute sa construction permanente, c’est un tout qui est systématiquement enrichi par des projets qui n’ont rien à voir les uns avec les autres, c’est passionnant. Ce qui est vraiment incroyable ici, c'est l’esprit de Troupe, sans être un acteur on se sent partie d’un tout. »
Malgré cette période troublée, les ateliers n’ont jamais arrêté de travailler.
Ce passage à la Comédie-Française conforte la jeune femme dans l’idée que le spectacle vivant et toutes les formes que peut prendre le costume l’intéressent.

« Ça me donne envie de faire des projets avec les gens que j’ai rencontrés ici mais aussi avec ceux que je n’ai pas encore rencontrés… »

triboulet-croquis-3
  • Planche d'esquisses du personnage de triboulet dans Le roi s'amuse

LA COMÉDIE REPREND

Nouvelle ouverture de vente
MARDI 22 JUIN dès 11h

Vous pourrez acheter vos places
uniquement sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr

Notre capacité d’accueil pour tous les publics est actuellement limitée à 35% de notre jauge totale : soit au maximum 47 places pour le Studio-Théâtre au lieu de 136, et 300 places pour la Salle Richelieu au lieu de 862.

Toutes les demandes de places ne pourront pas être honorées, notamment celles des groupes et collectivités. Cependant, n’hésitez pas à consulter notre site Internet régulièrement car des places seront susceptibles d'être remises en vente, en particulier lors du passage de 35% à 65% de notre jauge totale prévu le 9 juin et lors du passage de 65% à 100% prévu le 30 juin.

Dans le cadre des mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la propagation du virus Covid-19, un couvre-feu reste en vigueur.

Dans un premier temps, les spectacles devront finir avant 21h, heure de début du couvre-feu et à laquelle le public devra avoir rejoint son domicile.

De nouveaux horaires sont donc indispensables afin de permettre à la Troupe de jouer ces spectacles et aux spectateurs d’assister aux représentations.

SPECTACLES DU 2 JUIN > 25 JUIL 2021

Music-hall
2 JUIN > 11 JUIL
de Jean-Luc Lagarce
Mise en scène Glysleïn Lefever
Studio-Théâtre
Durée 1h10

La Puce à l’oreille
5 JUIN > 4 JUIL
de Georges Feydeau
Mise en scène Lilo Baur
Salle Richelieu
Durée 2h10 sans entracte

En attendant les barbares
17 JUIN > 3 JUIL
d’après J. M. Coetzee
Adaptation et mise en scène Camille Bernon et Simon Bourgade
Vx-Colombier
Durée maximum 2h15

Le Bourgeois gentilhomme
18 JUIN > 25 JUIL
de Molière
Mise en scène Valérie Lesort et Christian Hecq
Salle Richelieu
Durée à venir

Mais quelle Comédie !
30 JUIN > 25 JUIL
Conception et mise en scène Serge Bagdassarian et Marina Hands
Salle Richelieu
Durée 2h

MODALITÉS DE RÉSERVATION

Les réservations se font uniquement sur notre site Internet. La situation sanitaire ne nous permet pas encore d’assurer les réservations aux guichets ou par téléphone. Néanmoins, en cas de contrainte médicale ou technique majeure, le service de la billetterie reste joignable au 01 44 58 15 15 du lundi au vendredi de 11h à 18h.

Réserver des places sur notre site Internet

RÉGLEMENTATION COVID

Dans le cadre des mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la propagation du virus Covid-19, le port du masque est obligatoire dans l'ensemble des espaces de nos théâtres, y compris lorsque vous êtes assis en salle et pour toute la durée des représentations. Le port du masque est également nécessaire pour les enfants à partir de 11 ans.

Dans un premier temps, 1 place sera laissée vacante entre chaque réservation, dans la limite de 6 personnes maximum côte à côte pour les groupes et collectivités. Nous vous remercions par avance de respecter les placements indiqués sur vos billets ou, à défaut, ceux qui vous seront précisés lors de votre entrée en salle.

Par ailleurs, les règles de distanciation en vigueur ne nous permettent pas :
- de vous délivrer un e-billet instantanément (excepté pour le Studio-Théâtre), vous le retrouverez au plus tard 3 jours avant la représentation sur votre espace personnel en ligne
- de choisir votre placement en salle, mais vous pouvez sélectionner la catégorie de votre choix dans les salles concernées

Au plaisir de vous retrouver dans nos salles !


PROGRAMMATION NUMÉRIQUE

À voir en direct sur Facebook puis en "replay" sur YouTube et en "podcast" sur Soundcloud

Sur Facebook et en replay sur YouTube puis en podcast sur Soundcloud

À voir sur YouTube puis en podcast sur Soundcloud


UNIVERSITÉ THÉÂTRALE

La Comédie-Française a lancé le 11 février 2021 l’Université théâtrale, un espace d’échange en visioconférence entre les étudiants et les professionnels du spectacle vivant.

  • Pour rendre ces échanges accessibles au plus grand nombre, les sessions de l’Université théâtrale font l’objet d’un enregistrement disponible en libre accès sur les réseaux sociaux(compte Facebook et chaîne Youtube) de la Comédie-Française

PLANNING :

En quoi consiste la direction artistique d'un théâtre national ?
Jeudi 11 février
avec Éric Ruf, administrateur général de la Comédie-Française

Comment devient-on comédien de la Comédie-Française ?
Jeudi 11 mars
avec Elsa Lepoivre, sociétaire de la Comédie-Française

Comment crée-t-on un spectacle aujourd’hui ?
Jeudi 25 mars
avec Bertrand Schaaff, directeur de la production et de la coordination artistique, et de Baptiste Manier, administrateur de production

Comment communique-t-on à la Comédie-Française ?
Jeudi 8 avril
avec Anne Marret, secrétaire générale.

Comment entre-t-on à l'académie de la Comédie-Française ?
Mercredi 28 avril
avec Salomé Benchimol, académicienne comédienne, Aurélien Hamard-Padis, académicien metteur en scène-dramaturge de la promotion 2019-2020, et Mélinée Moreau, chargée de mission auprès de l'administrateur général et coordinatrice administrative de l'académie de la Comédie-Française.

Que représente la critique culturelle aujourd'hui ?
Jeudi 6 mai
avec Philippe Lançon, journaliste culturel à Libération et à Charlie Hebdo

Être comédien et auteur
Vendredi 28 mai
avec Denis Podalydès, sociétaire de la Comédie-Française

Le mécénat culturel, un engagement social
Jeudi 3 juin
avec Marie-Claire Janailhac-Fritsch, présidente de la Fondation pour la Comédie-Française, et Bruno Kemoun, président de Twins Partners et membre fondateur de la Fondation pour la Comédie-Française


COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.


VIGIPIRATE

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.