Hommage à Yves Gasc

470e sociétaire, entré à la Comédie-Française en 1978.

Entré dans la Troupe en 1978, à l’âge de 48 ans, il est nommé sociétaire en 1982 (il en est le 470e), puis honoraire en 1998.

Avec Yves, c’est un large pan de l’histoire du théâtre en France et de la Maison qui disparaît.

Il y a peu de temps encore, je comprenais tout l’intérêt de l’honorariat en observant, au Foyer des comédiens, pendant les représentations du « Misanthrope », les rencontres fortuites entre Yves, le plus ancien, formé dans les classes de Jean Yonnel et de Georges Leroy, et les marquis, traditionnellement les plus jeunes. Près de soixante-dix ans de pratique et de mémoire étaient ainsi à la portée de celles et ceux qui sont l’avenir de la Troupe, et qui, dans bien des années, pourront à leur tour témoigner de son art. Toute notre maison est là, dans ce passage de témoin. Éric Ruf, administrateur général

YVES GASC (1930-2018)

Avant d’entrer au Français, entre 1953 et 1963, il est engagé au TNP où il interprète les pièces de Musset, Shakespeare, Büchner, Beaumarchais, Brecht, Molière, Pirandello. Il est nommé par Jean Vilar responsable des soirées ou matinées poétiques et littéraires données au Théâtre national de Chaillot, au Festival d’Avignon et en tournée. Par la suite, il met en scène des pièces de Corneille, Labiche, Molière, Dürrenmatt, Shakespeare, Valéry, Hugo, Pinget et collabore fréquemment avec Laurent Terzieff.

Entre 1973 et 1977, il fait partie de la compagnie Renaud-Barrault, avec laquelle il joue notamment Claudel, Harold et Maud de Higgins, Villiers-de l’Isle-Adam, Duras.

visuel03-hommageyvesgasc
  • Auteurs nouveaux, Pinget, Chedid, Foissy, Hussenot, Gasc, Miquel; 1971. © Coll. Comédie-Française

À la Comédie-Française, il entre avec Les Trois Soeurs de Tchekhov dans la mise en scène de Jean-Paul Roussillon, qu’il retrouvera pour La Dame de chez Maxim de Feydeau.
Il joue également sous la direction de Jean Gillibert, Patrice Kerbrat, Jean- Pierre Vincent, Georges Lavaudant, Gildas Bourdet, Simon Eine, Jacques Lassalle, Youssef Chahine, Jean- Luc Boutté, Muriel Mayette-Holtz, Roger Planchon.

Depuis son honorariat il y a maintenant 20 ans, on l’a revu sur les scènes de la Comédie-Française dans Oh les beaux jours de Beckett mis en scène par Frederick Wiseman, Amorphe d’Ottenburg de Jean- Claude Grumbert mis en scène par Jean-Michel Ribes, Cinna de Corneille dans la mise en scène de Simon Eine, Mystère bouffe de Dario Fo et Bérénice de Racine mise en scène par Muriel Mayette-Holtz, Le Mariage de Gogol mis en scène par Lilo Baur, L’École des femmes de Molière mise en scène par Jacques Lassalle, Troïlus et Cressida de Shakespeare dans la mise en scène de Jean-Yves Ruf, La Visite de la vieille dame de Dürrenmatt mise en scène par Christophe Lidon, Oblomov de Gontcharov mis en scène par Volodia Serre, et, dernièrement, Le Misanthrope de Molière dans la mise en scène de Clément Hervieu- Léger.

visuel02-hommageyvesgasc
  • Mystère bouffe, 2010 - © Brigitte Enguérand

En 2012, il a donné à entendre quelques-uns de ses poèmes au Studio-Théâtre lors de représentations d’Un château de nuages ; Yves Gasc était l’auteur d’une dizaine de recueils de poésie et de nouvelles.

Également metteur en scène, on lui doit, à la Comédie- Française, Le Montreur d’Andrée Chedid, Paralchimie de Robert Pinget, Le jour où Mary Shelley rencontra Charlotte Brontë d’Eduardo Manet, Le Triomphe de l’amour de Marivaux, Le Pain de ménage et Le Plaisir de rompre de Jules Renard, Turcaret d’ Alain-René Lesage, Le Châle de David Mamet, L’Entretien de M. Descartes avec M. Pascal le jeune et Le Fauteuil à bascule de Jean-Claude Brisville.

Il a tourné dans de nombreux films sous la direction notamment de Marguerite Duras et d’Alain Corneau.
Dernièrement, il nous avait bouleversés dans le personnage de Zakhar Trofimovitch de l’Oblomov réalisé par Guillaume Gallienne, dans le cadre de la collection de films originaux de la Comédie- Française, diffusée sur ARTE dans sa « Collection théâtre », une coproduction ARTE France, Agat films et Cie, la Comédie-Française.

visuel01-hommageyvesgasc
  • Oblomov, 2013 - © Brigitte Enguérand

Bienvenue

Samedi 15 décembre : nos salles sont ouvertes et les représentations sont maintenues. Cependant de nombreuses stations de métro et de RER seront fermées et les déplacements seront plus difficiles que d'habitude. Nous annoncerons tout changement éventuel sur notre site et sur Twitter.

Samedi 8 décembre : les représentations ont été annulées, vous trouverez les modalités de remboursement ci-dessous :
- pour les billets achetés sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr, le remboursement se fera automatiquement sur la carte ayant servi au paiement des places, sur simple demande par e-mail à reservation.reponse@comedie-francaise.org
- pour les billets achetés auprès de la Comédie-Française par les autres canaux (correspondance, téléphone, guichets), merci de bien vouloir nous retourner vos billets accompagnés d’un RIB et d'indiquer la référence de votre commande le plus rapidement possible (et dans un délai de trois mois maximum à compter d’aujourd’hui)- par email : reservation.reponse@comedie-francaise.org
- pour les billets achetés auprès de la FNAC et de Ticketac, le remboursement se fera directement auprès du revendeur.

Nous vous prions de nous excuser et vous remercions de votre compréhension.

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptées à vos centre d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate