Lars Norén

La Comédie-Française apprend avec une grande tristesse le décès de Lars Norén, dramaturge suédois dont les spectacles puissants ont marqué notre théâtre et la Troupe pour laquelle il avait notamment écrit et mis en scène les spectacles « Pur » en 2009 et « Poussière » en 2018.
Retrouvez l'hommage d'Éric Ruf.

Lars Norén, peut-être le plus grand dramaturge et poète de notre époque, est décédé hier après avoir contracté la Covid au mois de décembre. Après avoir lutté pendant des semaines pied à pied avec ce virus, la fragilité de son état depuis de nombreuses années a dû finalement céder le pas.

Lars repoussait depuis quelques saisons le projet que nous fomentions pour le Théâtre du Vieux-Colombier d'une pièce qu'il souhaitait écrire autour de la philosophe Simone Weil dont l’œuvre l’accompagnait depuis l’adolescence, l'agrémentant des figures d'autres écrivains qui furent ses compagnons de route : Bataille et de Beauvoir. Cette pièce devait s'intituler À vif, et je reconnaissais dans ce titre la malice et l'humour qui le caractérisaient, comme je goûtais la traduction du titre de sa dernière pièce écrite pour la Comédie-Française : Poussière, faisant ainsi d'un défaut toujours supposé de notre Maison, une qualité de temps cumulé et un spectacle extraordinaire. Il disait avoir attendu d'être vieux pour écrire sur la vieillesse. Ce Roi Lear collectif, comme j'aimais l'appeler, est pour moi une des grandes émotions de ces dernières saisons. Les spectacles qui nous mettent à ce point face au mystère, au grand, celui de la vie, la nôtre, sont rares et rejoignent par là une fonction essentielle et fondatrice du théâtre que nos critères de réussite ignorent. Lars Norén disait :

Il n'y a rien de plus beau qu'un acteur dans un espace vide. Et c'est ce que je cherche : un être humain dans une situation essentielle

Lars Norén
poussiere-073-be
  • Hervé Pierre, Christian Gonon, Dominique Blanc, Anne Kessler dans Poussière © Brigitte Enguérand

Je pense à la peine de celles et ceux d'entre nous qui ont eu la chance de travailler à ses côtés et qui n'ont pas alors été face à un metteur en scène, qui n'ont pas été acteurs, mais ont été en prise avec une forme plus haute et profonde de travail et de regard. Une forme aiguë d'humanité sans doute. J'avais demandé à Lars, après ses rencontres avec les comédiennes et les comédiens de la troupe, quels étaient ses critères pour établir sa distribution. Il m'avait répondu avec un doux sourire, comme s'étonnant de ma question :

Je choisis ceux qui me reviennent dans la nuit.

Lars Norén

J'ai adoré cette réponse et sans en saisir toute la dimension sans doute. J'ai cru comprendre qu'il laissait à l'ordre d'une connivence profonde, sous-jacente, inconsciente, le soin de ces choix. C'est à cette qualité obscure, loin de nos critères de carrière et de réussite, qu'il s'abandonnait. « Vous savez, Éric, c'est une comédie » m’avait-il confié en me remettant la première mouture du texte. À la lecture, j’en doutais au regard de la dureté et du dépouillement des répliques. Puis, à la représentation, l'objectivité du texte n'avait pas d'autre échappatoire que le rire. Une impression d'amour aussi, submersive. Une très vieille dame munie de béquilles s'était approchée de moi à la sortie du spectacle pour me faire ce commentaire laconique : « Tout est vrai ».

Lars Norén avait été monté une première fois au Théâtre du Vieux-Colombier en 2005 à l'invitation de Marcel Bozonnet dans une mise en scène de Joël Jouanneau : Embrasser les ombres. Puis, en 2009, Muriel Mayette-Holtz lui proposa de mettre en scène une de ses pièces, Pur, toujours au Vieux-Colombier. Il entrera au répertoire de notre théâtre en 2018 avec Poussière Salle Richelieu.

pur0809-02
  • Catherine Sauval, Christian Cloarec, Françoise Gillard et Alexandre Pavloff dans Pur © Brigitte Enguérand

Lars Norén était né à Stockholm en 1944. Il fut d'abord poète, puis romancier, puis auteur de théâtre, puis metteur en scène et directeur de théâtre. Il a écrit plus de quatre-vingts pièces et était l'auteur vivant le plus joué au monde. Son œuvre est immense et d'une prolixité rare.

Toutes nos pensées vont à sa famille, ses trois filles, ses acteurs dans le monde entier et dans notre Maison, à Amélie Wendling qui était sa complice française en traduction et au plateau. Voici ce que Lars lui disait en 2017 :

Je ne sais pas si j'ai peur de la mort. Non, je n'ai pas peur. J'ai vraiment ce rêve : je suis assis dehors sous les arbres, très vieux, et je laisse mon esprit s'échapper. Le soleil, le jardin, personne n'a plus besoin de moi, je peux juste me laisser m'en aller, loin.

Lars Norén

Éric Ruf

ATTENTION

Suite aux annonces du 1er janvier 2021, la Comédie-Française ne pourra pas rouvrir ses portes dans les semaines à venir.
Tous les événements programmés dans nos différentes salles sont annulés. La vente des billets pour les représentations ultérieures est par ailleurs suspendue.


COMÉDIE D'AUTOMNE

En cette nouvelle période de confinement et dans la lignée de notre Web TV La Comédie continue!, nous lançons Comédie d’automne : une programmation en ligne du lundi au samedi, composée d’une émission hebdomadaire d’actualités en direct, de lectures et de créations théâtrales exclusives.

À voir en direct sur Facebook puis en "replay" sur YouTube et en "podcast" sur Soundcloud

À voir en direct sur Facebook puis en "replay" sur YouTube et en "podcast" sur Soundcloud

À voir sur notre site Internet, en replay sur Facebook et YouTube puis en podcast sur Soundcloud

BAJAZET
de Jean Racine, direction artistique Éric Ruf
SAMEDI 7 NOV à 20h30

JUSTE LA FIN DU MONDE
de Jean-Luc Lagarce, direction artistique Hervé Pierre
SAMEDI 14 NOV à 20h30

LES FAUSSES CONFIDENCES
de Marivaux, direction artistique Nicolas Lormeau
SAMEDI 21 NOV à 20h30

HIPPOLYTE
de Robert Garnier, direction artistique Didier Sandre
SAMEDI 28 NOV à 20h30

SOIS BELLE ET TAIS-TOI
d'après Delphine Seyrig, direction artistique Françoise Gillard
SAMEDI 5 DÉC à 20h30

L'ÉCOLE DES FEMMES
de Molière, direction artistique Coraly Zahonero
SAMEDI 12 DÉC à 20h30

TARTUFFE OU L'IMPOSTEUR
de Molière, direction artistique Éric Ruf
SAMEDI 19 DÉC à 20h30

LE BOEUF SUR LA TABLE
spectacle musical préparé par Sébastien Pouderoux et Stéphane Varupenne
SAMEDI 26 DÉC à 20h30

LES CINQ PREMIÈRES MINUTES
La troupe et l’académie de la Comédie-Française sont de nouveau réunies pour une proposition inédite, chaque artiste s’y remémore un moment de théâtre, un moment de grâce auquel il a pu assister.
SAMEDI 16 JAN 2021 à partir de 19h

LE ROI S'AMUSE
de Victor Hugo direction artistiqueAurélien Hamard-Padis.
SAMEDI 30 JAN 2021 à 20h30

RUY BLAS
de Victor Hugo direction artistique Nicolas Lormeau
SAMEDI 06 FÉV 2021 à 20h30

LA CUISINE DES AUTEURS PASSE À TABLE
d’après Honoré de Balzac, Charles Baudelaire, Jean Anthelme Brillat-Savarin, Colette, Alexandre Dumas, Marguerite Duras, Théophile Gautier, Victor Hugo, Guy de Maupassant, Marcel Proust, François Rabelais, George Sand...
direction artistique Jérôme Pouly
SAMEDI 13 FÉV 2021 à 20h30

MITHRIDATE
de Jean Racine direction artistique Éric Ruf et Blandine Masson.
Coproduction France Culture - Comédie-Française.
SAMEDI 20 FÉV 2021 à 20h30
(captation vidéo Maison de la radio et de la musique - Studio 104) sur nos réseaux.
DIMANCHE 21 FÉV 2021 à 20h dans Théâtre & Cie sur France Culture.

LES ACTEURS DE BONNE FOI
de Marivaux direction artistique Christian Hecq
SAMEDI 27 FÉV 2021 à 20h30

► LE CID
de Corneille direction artistique Denis Podalydès
SAMEDI 06 MAR 2021 à 20h30

Avec le soutien de Grant Thornton, Grand mécène de la Fondation pour la Comédie-Française


UNIVERSITÉ THÉÂTRALE

La Comédie-Française a lancé le 11 février 2021 l’Université théâtrale, un espace d’échange en visioconférence entre les étudiants et les professionnels du spectacle vivant.

  • Pour rendre ces échanges accessibles au plus grand nombre, les sessions de l’Université théâtrale font l’objet d’un enregistrement disponible en libre accès sur les réseaux sociaux(compte Facebook et chaîne Youtube) de la Comédie-Française

PLANNING :

En quoi consiste la direction artistique d'un théâtre national ?
Jeudi 11 février
en présence d'Éric Ruf, administrateur général de la Comédie-Française

Comment devient-on comédien de la Comédie-Française ?
Jeudi 13 mars
en présence d’Elsa Lepoivre, sociétaire de la Comédie-Française

Comment crée-t-on un spectacle aujourd’hui ?
Jeudi 25 mars
en présence de Bertrand Schaaff, directeur de la production et de la coordination artistique, et de Baptiste Manier, administrateur de production


COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.


VIGIPIRATE

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.