Entretien avec Serge Bagdassarian et Marina Hands

La Comédie-Française fait son show ! Tel pourrait être le sous-titre de ce spectacle imaginé par Serge Bagdassarian et Marina Hands comme une ode à la Troupe, à la joie de se retrouver, de retrouver le public au sortir de la crise sanitaire qui nous avait séparés en 2020. Entre Broadway et cabaret, on y danse, on y chante et on se laisse porter, de rires en larmes, par ce spectacle musical festif, construit autour des artistes qui sont le cœur de notre Maison. Reprise dès le 23 mai, Salle Richelieu


  • Laurent Muhleisen. Pouvez-vous évoquer les circonstances dans lesquelles est née l’idée de monter Mais quelle Comédie !?

Serge Bagdassarian. C’est Éric Ruf qui a eu l’idée de nous demander un travail musical dans le prolongement de ce qui s’était passé avec La Comédie continue !, la programmation en ligne que la Comédie-Française a mise en place pendant le premier confinement. Ce programme explorait le répertoire de nos captations d’archives de spectacles et mettait en perspective le travail et la pérennité de notre troupe ; il a été l’occasion pour chaque acteur et actrice de parler de son travail, de sa formation, de son parcours, de sa façon d’aborder les répétitions, les représentations ; autant de sujets dont nous ne parlons presque jamais entre nous, sans doute par pudeur. Cela a donc été très révélateur non seulement de nos différences mais aussi du lien qui nous unit à cette Maison, de tout ce que nous lui consacrons, de la joie que nous avons à en faire partie.

Nous avons alors eu, avec Marina, l’idée d’un spectacle en abyme, d’un spectacle de la troupe de la Comédie-Française qui parle de la Comédie-Française, de la Troupe dans la Troupe. Et nous avons choisi de le faire par le prisme de la comédie musicale.

Serge Bagdassarian

Marina Hands. Éric nous avait demandé un spectacle musical et festif Pour ma part, je rêvais depuis longtemps de travailler sur un spectacle musical : Éric n’en savait rien, mais il a eu une sorte d’instinct de créer cette alchimie entre Serge et moi, qui ne nous connaissions pas. Notre entente a été immédiate.

mqc-actualites24
  • Laurent Muhleisen. Mais quelle Comédie ! est un hommage à la Troupe, à la comédie musicale, mais se conçoit aussi comme un cadeau au public. Que souhaite raconter ce spectacle du lien de la Troupe avec le public ?

Serge Bagdassarian. Retrouver les spectateurs et les spectatrices tous les soirs, c’est éprouver ce lien qui nous empêche de nous dessécher dans notre art et notre imaginaire !

Quand on joue, tout est fait, comme dans un rendez-vous amoureux, pour retrouver le public.

Serge Bagdassarian

La seule raison pour laquelle nous avons répété ce spectacle pendant des mois, c’est parce qu’à un moment donné, nous serions face à lui, uni à lui. Ce moment de retrouvailles est sacré, il définit le sens de toute notre vie artistique.

visuel02-entretiensergeetmarina2021

Marina Hands. Nous souhaitons également montrer ce qui fait la spécificité d’une Troupe, l’accent sur des personnalités de la Troupe. Cette comédie musicale permet aux spectateurs et spectatrices d’être face à la Troupe, mais aussi face aux acteurs et actrices, individuellement.

  • Laurent Muhleisen. Pourquoi avoir choisi la forme de la comédie musicale, et pas du tour de chant, comme dans certains cabarets présentés par le passé ?

Serge Bagdassarian. Dans un tour de chant, les chansons, d’un genre ou d’un auteur en particulier, se succèdent.
Avec le cabaret L’Interlope, que j’ai conçu en 2016, nous étions déjà dans une forme plus narrative, une dramaturgie davantage liée à un récit, avec des personnages. Avec Mais quelle Comédie !, nous franchissons une étape supplémentaire : il s’agit d’une écriture où il y a de la danse, du chant, du texte, du théâtre, de la mise en scène. Les personnages, ce sont les membres de la Troupe, qui se racontent eux-mêmes. Et l’histoire est celle… d’une troupe, de sa vie entre et pendant les spectacles.

Marina Hands. C’est une création théâtrale et musicale. La comédie musicale est le genre qui se rapproche le plus du théâtre ; il nous permet d’être toujours présents sur le plateau, tous ensemble, même quand il y a des solos. Contrairement à un tour de chant, ici, les acteurs et les actrices n’existent pas seulement quand ils chantent ou dansent. Il y a des interactions en permanence.

  • Laurent Muhleisen. À ce propos : Comment les acteurs de la Troupe se sont-ils investis dans ce projet ? Comment se sont-ils préparés, comment ont-ils travaillé, et quel rôle avez-vous joué, tous les deux ?

Serge Bagdassarian. Il y a, chez beaucoup d’acteurs et d’actrices, un amour immodéré de la grande comédie musicale américaine, qui représente un peu l’idée de l’artiste total, sachant chanter, danser, jouer, faire rire, émouvoir… Le défi à relever pour la Troupe est énorme, et tous s’y sont investis avec beaucoup d’ardeur. Chacun, chacune, est venu en apportant beaucoup de matière, liée à sa propre histoire, parfois intime, et à son art. Notre travail, à Marina et à moi-même, a été de la mettre en forme, d’écrire le spectacle, de faire des choix de musiques, d’univers qui nous plaisaient et de créer une narration reliant toutes ces histoires, en tenant compte des thèmes que nous avions envie d’explorer.

Le rapport au public, le rapport au plateau, le rapport à ce métier, il s’agissait pour nous de rendre compte de cet éclectisme, de cette diversité.

Marina Hands

Marina Hands. Plus que jamais, nous sommes fidèles à la devise de la Maison : Simul et Singulis. (être ensemble et être soi-même)

visuel01-entretiensergeetmarina2021
  • Laurent Muhleisen. Au cours de ce travail, les acteurs et les actrices ont-ils découverts des choses sur eux-mêmes, sur les autres ?

Marina Hands. J’ai surtout noté qu’ils ont d’abord eu besoin de faire confiance au processus de travail avant d’accepter de se livrer. Il faut du temps avant d’être en mesure de raconter sa vie sur un plateau. Diverses programmations de la Comédie Française, en ligne ou non, ont progressivement levé cette réticence, et montré la gratitude du public face à cette forme de complicité. Il a fallu que les acteurs comprennent qu’ils avaient « le droit » de parler d’eux sur un plateau de la Comédie-Française, que cela pouvait être une bonne chose. Je trouve cela très émouvant.

couv-entretiensergeetmarina2021
  • Laurent Muhleisen. Le spectacle est repris pour la deuxième fois depuis sa création en 2021. Comment évoluent les numéros au fil des reprises notamment lorsque les interprètes initiaux changent ?

Serge Bagdassarian. Les comédiennes et comédiens sont intimement associés à la création de leurs moments sur le plateau. Les numéros évoluent du fait des engagements de la Troupe sur d’autres spectacles de la Maison. Par exemple, Elsa Lepoivre et Gaël Kamilindi font partie de la distribution de Hécube, pas Hécube qui sera présenté à Avignon cet été et ne peuvent être des nôtres. Nous devons donc les remplacer. D’autres numéros arrivent portés par d’autres acteurs et actrices. Il s’agit de créations originales, imaginées autour de leurs personnalités. Les grands numéros d’ensemble, eux, restent.

mqc2-actualites24

Entretien réalisé par Laurent Muhleisen
Conseiller littéraire de la Comédie-Française

Visuels © Vincent Pontet

Article publié le 15 mai 2024
Rubriques

Mais quelle Comédie !
RICHELIEU

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    la saison 24-25

SAISON 24-25

OUVERTURES DES VENTES POUR LES REPRÉSENTATIONS DE SEPT 2024 À MARS 2025 :

Les connections web en masse à l'ouverture des ventes de la saison 2024-2025 ont provoqué une chute du serveur du logiciel de billetterie. Une décision commune de la Comédie-Française et du prestataire de billetterie a été prise de fermer la vente en ligne pour les ventes de la saison 2024-2025. Les réservations restent ouvertes par téléphone au 01 44 58 15 15 (nous engageons les spectateurs à espacer leurs appels et éviter une surcharge à l’ouverture des réservations de 11h). Nos équipes ont été renforcées et les demandes seront traitées même si ce temps de traitement sera allongé par rapport à la vente en ligne.

L'ouverture des ventes hors cartes d'adhésion, prévue initialement le 19 juin à 11h par Internet et par téléphone, est reportée à une date ultérieure non communiquée à ce jour.

Si vous souhaitez avoir les dates de mise en ligne et de réservation au plus tôt, vous pouvez vous inscrire en suivant ce lien.

Le site reste disponible pour la vente des spectacles de la saison en cours 2023-2024.

Nous nous excusons pour ces problèmes et remercions les spectateurs et spectatrices de leur patience, fidélité et encouragements.



VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Urgence attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

vigipirate-urgenceattentat2