Mise en espace de La Vie de Galilée

de Bertolt Brecht
Travaux d’étudiants du studio « des univers scénographiques »
École nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais en collaboration avec la Comédie-Française

L’architecte de scène est à même de transformer de fond en comble le sens de certaines phrases et de donner aux comédiens la possibilité de nouveaux gestes

Bertolt Brecht

in Écrits sur le théâtre I « Sur l’architecture scénique et la musique épique (1935-1942) », L’Arche, 1972

Première collaboration

en matière de scénographie de spectacle vivant entre la Comédie-Française et une école d’architecture, le studio de projet « des univers scénographiques » (2018-2019, enseignant : Rafaël Magrou) s’inscrit dans le cadre de la convention établie entre la Comédie-Française et l’École nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais. Durant un semestre, les étudiants ont exploré la mise en espace d’un texte dramatique en étroite collaboration avec les équipes de la Comédie-Française. Cet enseignement prolonge les relations établies en 2017-2018 lors d’un studio de projet qui portait sur le programme de la future Cité du Théâtre (auquel participaient aussi l’Odéon-Théâtre de l’Europe et le Conservatoire national supérieur d’art dramatique, où les travaux ont été exposés au printemps 2018).

La Vie de Galilée

de Bertolt Brecht est le texte proposé par Éric Ruf, administrateur général de la Comédie-Française, metteur en scène et scénographe, conjointement avec Marine Jubin, responsable du service éducatif. L’auteur allemand, théoricien de la scène, a remanié cette pièce plusieurs fois entre 1938 et 1954, suivant ses exils, son appréciation des relations entre les sciences, la religion et la politique et les événements contemporains de son écriture. Ainsi se projette-t-il dans le personnage de l’astronome du XVIIe siècle, dans la lutte contre les pouvoirs en place, questionnant les finalités des découvertes scientifiques, au même titre que le savant de la Renaissance avait lutté contre l’Église pour faire connaître la « vérité ».

La pièce,

montée au printemps 2019 sur le plateau de la Salle Richelieu par Éric Ruf (qui en a signé la mise en scène et la scénographie), a été soumise aux seize étudiants engagés dans le studio de projet en vue d’une transposition pour la scène du Théâtre du Vieux-Colombier. Le projet a mêlé plusieurs approches pédagogiques, de l’analyse du texte et de sa dramaturgie, à des expérimentations picturales et volumétriques, en passant par le découpage du texte en séquences, le travail des lumières eu égard aux contraintes de sécurité, à la présence des comédiens, à leurs entrées et sorties, et évidemment à la perception des spectateurs.

Les sept équipes d’étudiants

constituées ont imaginé autant de scénographies à partir de ce même texte, des dispositifs spatiaux, étayés par l’analyse qu’ils ont pu faire du texte proposé. Les dispositifs finaux ont été exposés sous forme de maquettes en novembre 2019 à l’espace Callot de l’ENSA Paris-Malaquais, dans un espace théâtralisé pour l’occasion et seront remontrés les 7 et 8 février 2020 lors des Journées Portes Ouvertes de l’ENSA Paris-Malaquais.

Divers événements,

tels que des visites sur les sites (Salle Richelieu et Théâtre du Vieux-Colombier) ont rythmé ce programme, accompagnés de rencontres avec des membres de la Comédie-Française (Éric Ruf, Administrateur général, Laurent Muhleisen, conseiller littéraire, Philippe Lagrue, directeur technique du Théâtre du Vieux-Colombier) pour des échanges autour de scénographies de spectacles mis en scène à la Comédie-Française. Des interventions de personnalités extérieures ont également eu lieu. Des spectacles ont enfin enrichi cette sensibilisation des étudiants à la scénographie de spectacle vivant.

visuel01-actualites-theatrepermanent-misenespacedelaviedegalilee1920

Un nouveau volet

est lancé à l’issue de ce travail : d’octobre 2019 à février 2020 : un studio de projet « Des univers scénographiques » mené à partir du texte inédit de Christine Montalbetti, La Conférence des objets, pièce qui joue au Studio-Théâtre à partir du 28 novembre 2019.
Rafaël Magrou

Étudiants : Jaemin AN et Valentin COCQ; Arthur LIARD, Diana MALACHIYEVA et Marguerite RENAUDIN; Manon JOUVIE et Louis HEILIGER; Vladimir BALASANYAN et Leila LAKHAL; Sacha GASCUEL, Philipp LEYMANN et Caroline ROUILLARD; Morgane GERNIGON et Roxane PELISSIER; Anthony EL KHOURY et Tamaya SAPEY-TRIOMPHE.

Enseignant : Rafaël MAGROU

Rencontres avec Éric RUF, administrateur général de la Comédie-Française, metteur en scène et scénographe, avec Laurent MUHLEISEN, conseiller littéraire de la Comédie-Française.

Visite de la Salle Richelieu avec Marine JUBIN, responsable du service éducatif à la Comédie-Française.

Visite du Théâtre du Vieux-Colombier avec Marc GARNIER, régisseur plateau, et rencontre avec Philippe LAGRUE, directeur technique du Théâtre du Vieux-Colombier.

Conférences données par Yannis KOKKOS, scénographe (en collaboration avec l’ENSBA) et par Sergei TCHOBAN, architecte et scénographe, fondateur du Museum for architectural drawing – Fondation Tchoban à Berlin (avec la complicité de Vladimir Balasanyan).

Interventions de Sandrine DUBOUILH, professeure HDR en études théâtrales à l’université Bordeaux-Montaigne, d’Aurélie MOUTON-REZZOUK, maître de conférences en études théâtrales à l’université Sorbonne Nouvelle Paris 3 et de Nicolas GUÉNIAU, architecte-scénographe.

Avec la participation de Bertrand LAMARCHE et de Georgi STANISHEV, enseignants à l’ENSA Paris-Malaquais.

  • Exposition Des univers scénographiques
  • 1 rue Jacques Callot, Paris 6e
  • Du 18 octobre au 15 novembre 2019
  • Entrée libre, du lundi au vendredi de 9h à 20h
  • Journées Portes Ouvertes
  • Vendredi 7 et samedi 8 février 2020, accès par le 14 rue Bonaparte, 75006 Paris.
  • Accès libre de 9h à 18h00.
  • www.paris-malaquais.archi.fr

Scénographie conçue et réalisée par l’ensemble des étudiants du Studio « des univers scénographiques », avec la collaboration des étudiants de Licence 3 (supports en bois).

visuel02-actualites-theatrepermanent-misenespacedelaviedegalilee1920

Sincères remerciements à toute l’équipe de la Comédie-Française qui a offert une disponibilité et une écoute sans pareil aux étudiants pour mener à bien ces projets.

Photos © Bruno Weiss – ENSA Paris-Malaquais, Rafaël Magrou, documents des étudiants du studio « des univers scénographiques ». © DR

Bienvenue

Attention

En raison d’un mouvement de grève nationale et interprofessionnelle suivi par une partie des personnels de la Comédie-Française jeudi 5 et vendredi 6 décembre, vous trouverez ci-dessous les informations relatives aux spectacles :

- La représentation de "Électre / Oreste" programmée Salle Richelieu le vendredi 6 à 20h30 est annulée (informations/remboursements ci-dessous)

- La représentation des "Fourberies de Scapin" programmée Salle Richelieu le jeudi 5 à 20h30 a été annulée (informations/remboursements ci-dessous)

- Les représentations de"L’Heureux Stratagème" de Marivaux programmées au Théâtre du Vieux-Colombier sont maintenues

- Les représentations de "La Conférence des objets" de Christine Montalbetti programmées au Studio-Théâtre à 18h30 sont maintenues

Modalité de remboursement :

- Pour les billets achetés sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr, le remboursement se fera automatiquement sur la carte ayant servi au paiement des places

- Pour les billets achetés auprès de la Comédie-Française par les autres canaux (correspondance, téléphone, guichets), merci de bien vouloir nous retourner un RIB au nom de la réservation en indiquant la référence de votre commande dans un délai de trois mois maximum à compter d'aujourd'hui
par email : reservation.reponse@comedie-francaise.org
par courrier : Comédie-Française - Service location - place Colette - 75001 Paris

- Pour les billets achetés auprès de la FNAC et de TickeTac, le remboursement se fera directement auprès du revendeur.

Les Fourberies de Scapin hors les murs

Les représentations des Fourberies de Scapin affichant complet Salle Richelieu, nous ne sommes pas en mesure de vous proposer un report de vos places sur une autre représentation.

Néanmoins, le spectacle sera présenté au Théâtre Libre du 14 mars au 12 avril 2020 inclus. Si vous souhaitez reprendre une ou plusieurs places, le Théâtre Libre vous propose exceptionnellement les tarifs réduits' suivants :

32€, 23€, 11€ respectivement en catégorie 1, 2, 3
(au lieu de 45€, 33€ et 28€)
Grâce au code promotionnel GERONTE

Uniquement pour les moins de 28 ans
16€, 12€, 6€ respectivement en catégorie 1, 2, 3
Grâce au code promotionnel LEANDRE

Réservation uniquement en ligne en cliquant ici

Nous vous prions de nous excuser et vous remercions de votre compréhension.

'Pour bénéficier de cette offre, choisissez 1 à 4 places maximum par panier en tarif plein web, le mode d'obtention des billets, identifiez-vous ou créez-vous un compte, puis indiquez ensuite votre code promotionnel et procédez au paiement. Offres non rétroactives valables dans la limite des places disponibles.

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.