Un conte sur l'affirmation de soi

Texte de Géraldine Martineau qui met en scène La Petite Sirène d'après Hans Christian Andersen.
Du 15 novembre 2018 au 6 janvier 2019 au Studio-Théâtre.

La Petite Sirène est un conte merveilleux et tragique, qui m'avait profondément marquée enfant. J'ai eu intuitivement la sensation qu'il fallait que je le porte à la scène, et c'est en plongeant dans sa matière que je me suis rendu compte à quel point les thématiques abordées m'étaient personnelles. J'ai toujours été, comme la Petite Sirène, une enfant différente aspirant à une autre vie que celle qui me semblait prédestinée. Prête à tous les sacrifices pour concrétiser son désir, il m'est arrivé comme elle, de me perdre en route...

Ce conte évoque les parts que nous sommes prêts à modifier ou à oublier pour plaire ou être accepté par l'autre. Cette problématique me semble universelle et intergénérationnelle.

D’ailleurs, les différences sont souvent stigmatisées avec une violence parfois catastrophique. Le harcèlement à l'école est sans équivoque un vrai fléau et c'est en partie pour encourager les enfants à s'accepter tels qu'ils sont que j'ai voulu mettre en scène ce conte.

La Petite Sirène engage quiconque à vivre ses désirs sans céder à ses peurs mais avec respect et bienveillance pour soi et pour les autres.

visuel1-actualites-uncontesurlaffirmationdesoi-copie

Pour préparer l'écriture, j'ai beaucoup lu sur le monde marin, l'histoire de la féminité, l'analyse des contes et la psychologie des enfants. Deux ouvrages ont joué un rôle très important : Psychanalyse des contes de fées de Bruno Bettelheim et Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estés. J'ai également revu tous les films d’animation de Miyazaki. De vrais chefs-d'oeuvre d’une sensibilité et d’une poésie telles qu’ils touchent autant les enfants que leurs parents.
Pour l’adaptation, je me suis appuyée sur le conte d’Andersen (sa trame, ses étapes, ses figures, son style poétique), tout en essayant de proposer une vision personnelle et actuelle.
Écrire en alexandrins non rimés m'a aidé à trouver un langage qui me semblait juste, à la fois simple et poétique. J'ai pris la liberté de développer certains thèmes qui ne sont pas forcément présents dans le conte initial. Des sujets qui me semblaient particulièrement résonner avec les urgences actuelles, comme les conséquences désastreuses de la pollution des océans ou encore la difficulté à accueillir un étranger. Aussi, dans ma version, les enfants sont moins empêchés que leurs parents. Ils les poussent à parler, à se dépasser et à ne pas se résigner.
Car l'autre thème majeur de La Petite Sirène reste l'importance des choix que l'on fait, l’estimation des risques inhérents et la nécessité d’en assumer les conséquences.
Même si sa décision d’échanger sa voix contre de belles jambes ne l'a pas conduite au mariage espéré avec le Prince, la Petite Sirène en assume l'irrémédiabilité et refuse de tuer celui qu'elle aime pour échapper à la mort. C'est ce second choix, connecté à son instinct et à sa nature, qui lui permettra de devenir une Fille de l'air, un être destiné à parcourir le monde et à faire le bien autour d'elle.

La Petite Sirène est un conte initiatique très dense, où cohabitent humour, poésie et cruauté et nous guide sur notre propre chemin d'affirmation de soi, de nos choix et de nos différences.

actualites-geraldinemartineau1718
  • Photos : © Christophe Raynaud de Lage
  • Portrait Géraldine Martineau : © A. Dion

Bienvenue

Attention

La billetterie (guichets et téléphone) de la Salle Richelieu sera exceptionnellement fermée de 11h00 à 18h00 le vendredi 16 novembre 2018. Vous pouvez réserver sur notre site.
Merci de votre compréhension.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptées à vos centre d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate