Alexandre-Vincent Pineu
dit ALEXANDRE DUVAL

203e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1791 ; sociétaire en 1799 ; retraité en 1802.

D'origine bourgeoise, il quitte la France pour participer à la guerre d'indépendance des États-Unis d'Amérique. À son retour, ingénieur, puis architecte, il se retrouve sans travail au moment de la Révolution. Passionné de théâtre, il débute aux Variétés amusantes et réussit à se faire admettre comme pensionnaire à la Comédie-Française, devenue « Théâtre de la Nation ». Incarcéré en 1793, il proteste de son innocence et de ses sentiments républicains – il a fait la campagne de l'Argonne –, et entre alors au Théâtre de la République où il tient l'emploi des confidents.

Acteur consciencieux mais sans grand talent, il se révèle surtout comme auteur dramatique et fait représenter en 1799 Les Héritiers ou le Naufrage, Les Projets de mariage et Les Tuteurs vengés. Maintenu à la réunion, il quitte la scène en 1802, se consacrant à l'écriture de nombreuses comédies et Opéras-comiques à succès, en quelque sorte précurseur de Scribe. Une vingtaine de ses comédies figurent au répertoire de la Comédie-Française parmi lesquelles La Jeunesse de Henry V, Édouard en Écosse, La Princesse des Ursins, Shakespeare amoureux, Le Tyran domestique, etc.

Directeur de l'Odéon en 1808, membre de l'Institut en 1812, académicien en 1816, administrateur de la Bibliothèque de l'Arsenal en 1831, Alexandre Duval refusa farouchement l’École romantique, prônant une littérature dramatique de convention, et s'opposa vigoureusement à Victor Hugo.

Bienvenue

SAISON 2018-2019

— Voir toute la saison
— BILLETTERIE : ACHAT DES PLACES
Attention la vente des cartes est terminée pour la saison 2018-2019
Documents au format PDF :
Brochure de saison
Calendrier

ANNULATIONS

Entre le mardi 22 mai et le lundi 4 juin 2018, un mouvement de grève d'une partie des personnels a perturbé les représentations de la Salle Richelieu.
Dans ces conditions, il a été impossible de présenter la nouvelle production de La Locandiera de Carlo Goldoni mise en scène par Alain Françon et la décision a été prise d'en reporter la création à la saison 2018-2019.
Les spectateurs munis de billets pour les représentations de ce spectacle en juin et juillet 2018 trouveront ci-dessous les modalités de remboursement de leurs billets.

- pour les billets achetés sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr
merci de bien vouloir demander le remboursement de vos places le plus rapidement possible (et dans un délai de trois mois maximum à compter de ce jour) par courriel : reservation.reponse@comedie-francaise.org

- pour les billets achetés par les autres canaux (correspondance, téléphone, guichets),
merci de bien vouloir nous retourner vos billets accompagnés d’un RIB le plus rapidement possible (et dans un délai de trois mois maximum à compter de ce jour) par courriel : reservation.reponse@comedie-francaise.orgpar courrier : Comédie-Française - Service location - place Colette – 75001 Paris

- pour les billets achetés auprès de la FNAC
le remboursement se fera directement auprès du magasin

Nous vous prions de nous excuser et vous remercions de votre compréhension.

Vigipirate

Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation.