Louis François Molé
dit DALAINVILLE

141e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1758 ; sociétaire en 1769 ; retraité en 1770.

Frère aîné du comédien Molé, il joue la tragédie en province avant de débuter à la Comédie-Française en janvier 1758 par le rôle d'Arviane (Mélanide, Nivelle de La Chaussée). Il est reçu sociétaire à demi-part la même année. Doué de prestance et d'une grande présence scénique, il doit néanmoins quitter la Comédie en 1759 à la suite de difficultés que lui aurait créées Marmontel. Dix ans plus tard, alors que son frère Molé est en pleine ascension, il rentre à la Comédie, comme sociétaire. Il joue les auteurs du temps : Voltaire, Piron, etc.
Victime d'une cabale organisée par un comédien expulsé de la troupe, il part aussitôt pour la province. Lyon et Marseille lui font un excellent accueil. Il est ensuite directeur de théâtre à Toulouse, puis à Rouen, où la Révolution le surprend aux prises avec de mauvaises affaires. Molé lui porte secours en réglant toutes ses dettes. Il meurt en 1801.