Philibert Gassot Du Croisy
dit DU CROISY

2e sociétaire

Entré dans la Troupe du Roi en 1659 ; sociétaire en 1680 ; retraité en 1689.
C'est en province qu'il débute et se retrouve chef de troupe avant de rejoindre Molière au Petit-Bourbon en 1659. Sachant que Molière tirait parti de la personnalité de ses interprètes pour composer leurs rôles et, d'après ce qui est dit dans L'Impromptu de Versailles, on peut penser qu'il se piquait d'être homme d'esprit et jouait très bien les pédants.
C'est en effet Du Croisy qui créa, outre son propre personnage dans Les Précieuses ridicules et L’Impromptu de Versailles, les rôles de Marphurius du Mariage forcé, Oronte du Misanthrope, Vadius des Femmes savantes. Mais il fut aussi Mercure dans Amphitryon, Monsieur Dimanche dans Dom Juan, Valère dans l'Avare, Jupiter dans Psyché, Géronte dans Les Fourberies de Scapin, Béralde dans Le Malade imaginaire. Il fut aussi et surtout le protagoniste de Tartuffe, où son teint fleuri et son air cauteleux firent merveille.
Dans la tragédie, il joue les confidents.
Resté dans la compagnie qui s'installe à l'Hôtel Guénégaud après la mort de Molière, il est maintenu dans la troupe réunie en 1680 et se retire en 1689.