Pierre-Jean Barré
dit LÉOPOLD BARRÉ

300e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1858 ; sociétaire en 1876 ; retraité en 1888.

Lorsqu'il est engagé en 1858 à la Comédie-Française, Barré a déjà derrière lui une carrière importante, marquée par des interprétations mémorables : Pierrot dans Dom Juan à l'Odéon, lorsqu'en 1841 Robert Kemp remet à la scène le texte original de Molière ; Polonius dans Hamlet au théâtre fondé par Alexandre Dumas à Saint-Germain-en-Laye ; différents rôles créés au Théâtre historique d'Alexandre Dumas, qu'il ne quitte qu’à sa fermeture, pour créer à la Porte-Saint-Martin Claudie de George Sand. De retour à l’Odéon, il reprend les rôles de l'ancien répertoire (George Dandin, Argante des Fourberies de Scapin, Orgon de Tartuffe). Il crée Maître Favilla de George Sand et La Bourse de François Ponsard.
À la Comédie-Française, il reprend Pierrot et aborde l'emploi des financiers, où il excelle aussi bien dans le répertoire classique que dans la comédie bourgeoise (Le Marquis de Villemer, George Sand ; Les Fourchambault et Le Gendre de Monsieur Poirier, Émile Augier ; Mercadet ou le Faiseur, Balzac, etc.). Son personnage de petit-bourgeois naïf et borné remporte du succès et l'amène à créer le rôle de Vigneron dans Les Corbeaux d'Henry Becque.

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    La boutique

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24