Louis-Claude
Lacave

218e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1799 ; sociétaire en 1804 ; retraité en 1817.

Il débute dans les troupes ambulantes organisées par la Montansier. Il joue à Angers, à Versailles (1791-93), au théâtre Feydeau en 1796. Il est conservé à la reconstitution de la troupe des Comédiens français, en 1799, et nommé sociétaire en 1804. Acteur de second plan, mais laborieux et consciencieux, il est de ces comédiens qui savent se rendre indispensables au sein d'une troupe, pour jouer les grands confidents, les grandes utilités et... les rôles refusés par les autres. Il fait partie du voyage d'Erfürt en 1808.
Lorsqu'il prend sa retraite, en 1817, c'est au grand regret de ses camarades, navrés de voir partir un partenaire si utile et qui, de plus, en tant que membre suppléant du Comité d'administration, s'occupait de la comptabilité générale de la troupe. Il se retire à Orléans,où il meurt en 1825.