Louise
Silvain

350e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1901 ; sociétaire en 1910 ; retraitée en 1924 ; sociétaire honoraire en 1925.

Élève de Delaunay, puis de Silvain, au Conservatoire, Louise Hartman, dite Louise Silvain, remporte un second prix de Comédie et un premier accessit de Tragédie avant d'être engagée à l'Odéon en 1891. Elle y joue Kean de Dumas et divers rôles tragiques.
Silvain, sociétaire de la Comédie-Française, l'épouse en secondes noces en 1895 et, après son interprétation remarquable dans Timon d'Athènes de Shakespeare, à Marseille en 1899, la fait entrer en 1901 à la Comédie-Française. Elle débute dans Camille d'Horace et est engagée dans l'emploi des reines et premiers rôles tragiques. Elle a en effet la prestance et la voix ample des tragédiennes, qui pourtant ne sont pas rares à l'époque dans la troupe. Après avoir joué les rôles classiques de son emploi (de Sabine à Andromaque, de Pauline à Josabeth, de Doña Sol à Clytemnestre), elle crée en 1907 l'Électre adaptée de Sophocle par Alfred Poizat et s'y révèle d'une poignante sincérité.

Elle est nommée sociétaire en 1910, interprète le répertoire avec conscience, donne la réplique à Silvain dans la comédie classique (Elmire de Tartuffe, Philaminte des Femmes savantes) et moderne (Le Père Lebonnard de Jean Aicard). Elle participe avec son mari à de longues et lointaines tournées, crée certaines de ses adaptations des tragiques grecs et prend sa retraite en 1924.
Sociétaire honoraire, elle participe au jubilé des 50 années de Comédie-Française de Silvain, en 1928, mais elle est déjà minée par la maladie qui l'emportera deux mois après la mort de son mari, pourtant de vingt ans plus âgé qu'elle.

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    La boutique

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24