Anne-Catherine Desmares cadette
dite MLLE DANGEVILLE MÈRE

68e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1707 ; sociétaire en 1708 ; retraitée en 1712.

Femme du danseur Antoine Botot-Dangeville, sœur cadette de Mlle Desmares, surnommée parfois « Mme Antoine », elle débute à la Comédie dans le rôle de Pauline de Polyeucte. Elle se retire très vite, n'ayant d'autres mérites que sa lignée célèbre, et plus tard d'être la mère de la célèbre Marie-Anne Dangeville.
Elle touchera pendant soixante ans la pension de 1 000 livres que lui ont accordée les Comédiens français.