Madame Lara

334e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1896 ; sociétaire en 1899 ; retraitée en 1919.

Louise de Larapidie de L'Isle, dite Madame Lara, débute très jeune dans une compagnie d'enfants, galerie Vivienne. Elle remporte un premier prix de Comédie au Conservatoire, est engagée à l'Odéon, puis à la Comédie-Française où elle débute en 1896 dans le rôle de Suzanne du Monde où l'on s'ennuie d’Édouard Pailleron. Comédienne fine et intelligente, elle joue les grands premiers rôles du Répertoire : la Reine de Ruy Blas, Camille d'On ne badine pas avec l'amour, Armande des Femmes savantes, Silvia du Jeu de l'amour et du hasard, Ophélie dans Hamlet et Desdémone dans Othello. Elle fait aussi d'importantes créations comme Germaine Lechat dans Les Affaires sont les affaires d'Octave Mirbeau, Célimène dans La Conversion d'Alceste de Courteline, la Reine de Struensée de Paul Meurice, Germaine dans La Conscience de l'enfant de Gaston Devore, Valentine dans La Maison d'argile d’Émile Fabre, défendant avec ardeur le domaine de la création contemporaine, qu'elle trouve un peu délaissée à la Comédie-Française.
Elle reprend des rôles dans le répertoire moderne d'Alexandre Dumas fils, Édouard Pailleron, François de Curel et dans la tragédie imitée de l'antique (Électre d'Alfred Poizat, où elle arbore une robe rouge inspirée de la céramique mycénienne ; Les Erinnyes de Leconte de Lisle...).
Intéressée par tous les aspects de la dramaturgie et de la création théâtrale, elle anime, à partir de 1912, en compagnie de son mari, l'architecte Édouard Autant, et de leur nièce, Akakia Viala (Antoinette Allévy), un groupe de recherche expérimentale qui prend bientôt, après celui de Théâtre et Liberté, le nom d'Art et Action : représentations, conférences, expositions, publications sont à l'actif de ce groupe dont Louise Lara reste l'âme jusqu'à sa mort, en 1952.

Pacifiste convaincue, engagée politiquement et artistiquement, elle n'est pas toujours comprise de ses camarades de la Comédie-Française, qu'elle quitte en 1919 pour se consacrer à la recherche.
Elle est la mère du cinéaste Claude Autant-Lara.

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    La boutique

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24