Marie-Denise Vriot
dite MADAME SUIN

169e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1775 ; sociétaire en 1776 ; retraitée en 1804.

Son mari, Nicolas Suin, est chanteur à la Comédie Italienne de 1769 à 1783. Elle débute en 1775 à la Comédie-Française dans Tartuffe (rôle d'Elmire) et La Gageure imprévue (rôle de Madame de Clainville).
Madame Suin abandonne assez vite les premiers rôles de comédie, qui conviennent peu à son physique et à ses moyens, pour prendre l'emploi des mères et des grandes confidentes qu'elle sert avec talent et exactitude. Cultivée, intelligente, elle fréquente les salons littéraires et la haute société et s'occupe avec beaucoup de discernement des affaires de la Comédie-Française. Les archives comptables conservent un grand nombre de rapports et de récapitulatifs écrits de sa main. Elle met notamment de l'ordre dans la comptabilité de la maison à l'époque révolutionnaire et peut ainsi utilement aider à sa réunification.

Elle prend sa retraite en 1804, après avoir, selon toute vraisemblance, collaboré à la rédaction du document de base pour la réorganisation de la Société des Comédiens français.

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    La boutique

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24