N. Robin
dit SAINT-EUGÈNE

233e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1806 ; départ en 1807 ; nouveaux débuts en 1815 ; sociétaire en 1817 ; retraité en 1820.

Ce comédien, dont on ignore la date de naissance, a débuté une première fois à la Comédie en 1806 dans le rôle d'Hippolyte de Phèdre et quitté son service de pensionnaire l'année suivante. Il débute à nouveau en 1815, est nommé sociétaire en 1817, pour les troisièmes rôles et les tyrans, emploi qu'il remplit sans doute avec très peu d'exactitude. En effet, il semble souvent absent et dans une gêne continuelle.
Il finit par se retirer en 1820, pour continuer en province (Bordeaux) et à l'étranger (Lisbonne) une carrière dont on ne sait pas grand-chose.