Ce soir, à l’affiche...

Ce soir, à l’affiche...

L’affiche était autrefois le seul outil de communication du théâtre. Placardée à l’extérieur, elle annonçait le programme du soir, composé la plupart du temps de deux, voire de trois pièces. Elle relayait l’annonce de « l’orateur », chargé par la Troupe de dire au public quelles seraient les séances à venir, au début du spectacle. Les changements de dernière minute n’étaient pas rares (la raison la plus fréquente était l’indisposition subite d’un acteur), il fallait alors superposer une seconde affiche à la première annonçant les changements ou, cas extrême, afficher le bandeau « relâche ». Le public était alors prévenu au dernier moment, trouvant porte close.

Aujourd’hui, l’affiche a une fonction plus prospective, elle informe autant qu’elle annonce. En effet, le public ne vient plus à l’improviste sans savoir ce que l’on jouera. L’alternance des pièces étant diminuée – on donne en tout une trentaine de spectacles par saison contre plus d’une centaine autrefois –, l’affiche est un vecteur de communication de la programmation. L’affiche « pantalon » (de format vertical d’environ 60 x 160 cm) qui indique l’alternance des pièces donne une bonne idée de ces changements.

L’affiche évolue au fil du temps, typographiée et ornée de bandeaux décoratifs gravés sur bois au XVIIIe siècle, elle n’est plus que typographique au XIXe siècle. Le nom de certains acteurs apparaît alors au premier plan – contrairement à aujourd’hui où les acteurs apparaissent sans autre hiérarchie que leur positionnement dans la Troupe. À partir des années cinquante, les affiches changent : elles sont parfois illustrées et leur typographie varie en fonction des chartes graphiques imaginées par les administrateurs. Chaque mandat imprime sa marque sur l’identité visuelle de la Comédie-Française, dont l’affiche est le vecteur le plus largement diffusé.

Informations pratiques

Exposition réalisée par la Bibliothèque-Musée de la Comédie-Française, avec l’aide du bureau d’étude des ateliers de Sarcelles.

Location : 700 €HT/mois (envoi des 56 fichiers numériques .jpg)

Pour tout renseignement, s’adresser à Mélanie Petetin au 01 44 58 14 78
- melanie.petetin@comedie-francaise.org

Copyright à indiquer sous les reproductions : ©Coll. Comédie-Française

L’utilisation de ces images est strictement limitée à cette exposition. Toute autre utilisation nécessitera une autre demande auprès de la bibliothèque-musée de la Comédie-Française.

  • Saison 2022-2023

  • Mécène de la saison Molière

    Focus sur la Caisse d’Epargne Ile-de-France

SAISON 2022-2023

Retrouvez la présentation de la saison 2022-2023 par Éric Ruf sur notre page Facebook


COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.


VIGIPIRATE

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.