François Armand Huguet
dit ARMAND

95e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1723 ; sociétaire en 1724 (doyen : 1759 – 1765) ; retraité en 1765.

Spécialiste des « petites livrées » (Scapin, Pasquin, Crispin, etc.), sa principale qualité fut de ne pas céder à la tentation de « charger ».
Crispin traditionnel, il crée le Lubin de La Surprise de l’amour de Marivaux, et remporte un triomphe dans L’Écossaise de Voltaire, où il parodie son collègue italien Pietro Alborghetti, célèbre « Pantalon ». Il succède au dernier représentant de la dynastie des La Thorillière comme doyen de la Comédie-Française, et meurt peu de mois après sa retraite.
Ses deux fils débutèrent avec succès à la Comédie-Française, mais firent carrière en province et dans des troupes privées.