Armande
Béjart

4e sociétaire

Entrée dans la Troupe du Roi en 1662 ; sociétaire en 1680 ; retraitée en 1694.

Il ne s'agit pas ici de revenir sur la question de savoir si Armande Béjart était la fille ou la sœur de Madeleine Béjart et si Molière, qu'elle épousa en 1622, pouvait être son père. Armande, issue de la grande « tribu » des Béjart, figure en tout cas déjà dans la troupe de Molière en 1653 sous le nom de Mademoiselle Menou et joue les rôles d'enfant.

En 1661/62, elle crée les rôles de Léonor dans L’École des maris et d'Orphise dans Les Fâcheux. Elle épouse Molière, de vingt ans plus âgé qu'elle et dont elle porte désormais le nom.
Sur sa beauté ou plutôt sur son charme, il suffit de consulter le portrait que Cléonte fait de Lucile dans Le Bourgeois gentilhomme et de penser qu'elle fut l'inspiratrice et la créatrice de toutes les héroïnes de Molière : la Princesse d'Élide, Charlotte, Célimène, Lucinde, Elmire, Alcmène, Élise, Angélique, Lucile, Hyacinthe, Henriette...

Les deux fils d'Armande et de Molière ne vécurent pas. Seule survécut leur fille, Madeleine-Esprit.
Après la mort de Molière, Armande, aidée par La Grange, veille à l'avenir de la troupe et s'emploie à maintenir l’œuvre de son mari.

Elle épouse en 1677 l'honnête Guérin d'Etriché, dont elle a un fils qui ne fera pas de théâtre, et prend son nom à la scène comme à la ville. C'est donc sous le nom de Mademoiselle Guérin qu’elle figure dans la troupe unique réunie par Louis XIV en 1680. Elle interprète jusqu'en 1694, époque de sa retraite, tous les rôles qu'elle a créés et bien d'autres personnages de son emploi d'amoureuse et de coquette, dans les comédies des auteurs du temps. Elle meurt en 1700.

Bienvenue

SAISON 2018-2019

— Voir toute la saison
— BILLETTERIE : ACHAT DES PLACES
Attention la vente des cartes est terminée pour la saison 2018-2019
Documents au format PDF :
Brochure de saison
Calendrier

ANNULATIONS

Entre le mardi 22 mai et le lundi 4 juin 2018, un mouvement de grève d'une partie des personnels a perturbé les représentations de la Salle Richelieu.
Dans ces conditions, il a été impossible de présenter la nouvelle production de La Locandiera de Carlo Goldoni mise en scène par Alain Françon et la décision a été prise d'en reporter la création à la saison 2018-2019.
Les spectateurs munis de billets pour les représentations de ce spectacle en juin et juillet 2018 trouveront ci-dessous les modalités de remboursement de leurs billets.

- pour les billets achetés sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr
merci de bien vouloir demander le remboursement de vos places le plus rapidement possible (et dans un délai de trois mois maximum à compter de ce jour) par courriel : reservation.reponse@comedie-francaise.org

- pour les billets achetés par les autres canaux (correspondance, téléphone, guichets),
merci de bien vouloir nous retourner vos billets accompagnés d’un RIB le plus rapidement possible (et dans un délai de trois mois maximum à compter de ce jour) par courriel : reservation.reponse@comedie-francaise.orgpar courrier : Comédie-Française - Service location - place Colette – 75001 Paris

- pour les billets achetés auprès de la FNAC
le remboursement se fera directement auprès du magasin

Nous vous prions de nous excuser et vous remercions de votre compréhension.

Vigipirate

Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation.