Clarisse
Bonval

271e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1843 ; sociétaire en 1852 ; retraitée en 1871.

À sa sortie du Conservatoire, en 1843, elle fait un premier début à la Comédie-Française, puis joue en province et à l'Odéon, jusqu'à un nouvel essai couronné de succès en 1847. Elle sera sociétaire en 1852. Son emploi est celui des soubrettes, essentiellement celles du répertoire classique, à qui elle prête son expérience de la scène et son physique imposant. Doublure d'Augustine Brohan, elle crée peu de rôles modernes, mais reste une Dorine (Tartuffe) et une Toinette (Le Malade imaginaire) conformes à la tradition. Elle prend sa retraite au bout de vingt ans de sociétariat.

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    La boutique

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24