Nicolas Dorné
dit SIEUR DAUVILLIERS

9e sociétaire

Entré dans la Troupe du Roi en 1673 ; sociétaire en 1680.

Comédien au Théâtre du Marais puis, après sa dissolution, au Théâtre Guénégaud (1673), il s'oppose à ses camarades en 1674, à propos de la coûteuse reprise de Circé, pièce à machines de Thomas Corneille, et est exclu de la troupe jusqu'en février 1675, année de sa réintégration. Fort laid mais doué d'une voix émouvante, il a créé Pulchérie de Corneille au Théâtre du Marais, Oreste de Boyer et Leclerc et Régulus de Pradon à la Comédie-Française. Il a le malheur de déplaire à la Dauphine, chargée de la direction des théâtres, et meurt fou, enfermé à Charenton, en 1690. Sa femme, fille de Raymond Poisson, et comédienne avec lui au Marais puis à Guénégaud, se retire de la scène en 1680, mais restera à la Comédie jusqu'en 1718, en qualité de souffleuse.