Isaac François Guérin
dit GUÉRIN

10e sociétaire

Entré dans la Troupe du Roi en 1672 ; sociétaire en 1680 ; retraité en 1717 ; doyen de 1692 à 1717.

Issu d'une famille de comédiens de campagne, il débute en province avant de jouer, en 1672, au théâtre du Marais à Paris. Après la mort de Molière, il est de la troupe qui fusionne avec celle de l'Hôtel de Guénégaud. Il épouse en 1677 la veuve de Molière, Armande Béjart, qui deviendra Mademoiselle Guérin et dont il a un fils. En 1686, il assume la tutelle de la fille d'Armande et de Molière.
Honnête homme et comédien estimé, il tient l'emploi des rôles « à manteau » et des grands confidents tragiques (Théramène, Arbate, Narcisse). Ses interprétations de L'Avare et de Chrysale des Femmes savantes sont fort appréciées du public. Il crée en quarante-quatre ans de carrière un très grand nombre de rôles.

En 1717, âgé de plus de quatre-vingts ans, il est frappé d'apoplexie alors qu'il s'apprête à entrer en scène. Obligé de se retirer du théâtre, il vivra encore jusqu'en 1728.