Sieur de Hauteroche

27e sociétaire

Entré dans la Troupe du Roi en 1654 ; sociétaire en 1680 ; retraité en 1684.

Cet auteur-acteur, fils d'un huissier au Parlement, préféra la vie errante des comédiens à la magistrature. Noël Jacques Le Breton, dit Sieur de Hauteroche, débute ainsi en Espagne dans une troupe de comédiens français, se retrouve chef de troupe en Allemagne et aboutit à Paris, en 1654, au théâtre du Marais où on le voit jouer son propre rôle dans La Comédie sans comédie de Quinault. En 1663, il passe à l'Hôtel de Bourgogne où il joue les seconds rôles tragiques, les grands confidents et les premiers rôles comiques. Il est Phénix dans Andromaque, Chicaneau dans Les Plaideurs, Narcisse dans Britannicus, etc. Il crée aussi Le Baron de la crasse de Raymond Poisson. Il succède à Floridor, comme orateur et chef de troupe, et est maintenu dans la troupe unique réunie par Louis XIV en 1680. Il se retire en 1684, après avoir fait jouer un certain nombre de comédies ne manquant pas d'esprit, dont certaines sont imitées de l'espagnol. Parmi ses œuvres les plus connues, citons Le Deuil, Le Souper mal apprêté, Crispin médecin, Crispin musicien, Les Apparences trompeuses, L'Esprit follet (d'après Calderón), etc.
Il meurt en 1707, âgé de plus de 90 ans.

Bienvenue

Attention

La billetterie (guichets et téléphone) de la Salle Richelieu sera exceptionnellement fermée de 11h00 à 18h00 le vendredi 16 novembre 2018. Vous pouvez réserver sur notre site.
Merci de votre compréhension.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptées à vos centre d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate