Joseph-François
Guiaud

253e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1818 ; sociétaire en 1832 ; retraité en 1841.

Comédien de province, il est appelé à la Comédie-Française en 1818 pour remplacer Baudrier qui vient de mourir, dans l'emploi des financiers, grimes et manteaux. Il débute dans Orgon de Tartuffe et Monsieur Rémy des Fausses confidences.
Pensionnaire de 1819 à 1822, il repart pour la Normandie jusqu'en 1824, date de son retour à la Comédie qu'il quitte à nouveau pour l'Opéra-comique en 1826. Il revient à nouveau en 1828, dans le rôle de Bartholo du Barbier de Séville. Il est accueilli favorablement et sera nommé sociétaire en 1832. C'est un bon comédien du répertoire, excellent dans le rôle d'Harpagon et dans Orgon. Il crée, entre autres pièces contemporaines, le Louis XI de Casimir Delavigne (rôle de Tristan), Don Juan d'Autriche du même auteur (Frère Pacôme), Chatterton d'Alfred de Vigny (rôle de Bell), etc.
Il se retire en 1841 et meurt cinq ans plus tard à Paris.

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    La boutique

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24