Jean Marc-Antoine
Le Grand de Belleville

84e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1719 ; sociétaire en 1720 ; retraité en 1758 ; doyen de 1741 à 1758.

Fils de Marc-Antoine Le Grand et plutôt plus mauvais acteur encore que son père, malgré la belle voix qu'il en a héritée, il débute en 1719 dans le rôle de Pyrrhus (Andromaque), mais se voit recevoir dans l'emploi des confidents, qu'il va tenir pendant près de quarante ans.
Il est le doyen de la troupe de 1741 à sa retraite, en 1758.