Mary
Kalb

329e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1882 ; sociétaire en 1894 ; retraitée en 1905.

Mary Kalb remporte en 1876 dans la classe de Monrose, au Conservatoire, un second accessit de Comédie qui la fait engager au Vaudeville où elle se signale dans les seconds rôles comiques.
Après une brillante reprise de La Princesse Georges de Dumas fils, elle est engagée à la Comédie-Française, en 1882, dans l'emploi des « soubrettes, jeunes amoureuses comiques et rôles de genre ». Elle débute dans Valentine du Demi-monde de Dumas fils.
Soubrette classique, elle interprète Toinette du Malade imaginaire, Nérine du Joueur de Regnard, mais aussi Madelon des Précieuses ridicules, Frosine de L'Avare, Georgette de L’École des femmes.
Elle met sa gaieté et sa grâce naturelles au service des Lisette de Marivaux, dans Le jeu de l'amour et du hasard, Le Legs, L’Épreuve. Elle est aussi la Madelon du Chandelier. Dans le répertoire moderne, elle joue Élise dans Francillon et fait une création réjouissante de la mégère Xanthippe dans Socrate et sa femme de Théodore de Banville, en 1885.

Nommée sociétaire en 1894, elle est contrainte de quitter la scène en 1905, sa vue baissant.

  • Découvrez

    Notre vente de costumes de scène du jeudi

  • La Comédie-Française

    en tournée

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24