Mademoiselle Grandval

114e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1734 ; sociétaire en 1734 ; retraitée en 1760.

Marie-Geneviève Dupré, dite Mademoiselle Grandval, épouse en 1732 le comédien Grandval et débute un an et demi plus tard à la Comédie-Française dans le rôle d'Atalide (Bajazet). Sociétaire, elle tient pendant vingt-six ans l'emploi des grandes coquettes et des secondes amoureuses. Peu goûtée dans le tragique, elle est, aux dires de ses contemporains, « passable dans les rôles de première et seconde amoureuse dans le comique ».
Femme estimable et estimée, elle se retire en 1760 et mène une vie paisible jusqu'à sa mort, en 1783.

Bienvenue

Les journées du Patrimoine

Les visites-conférences pour les journées du Patrimoine, les 21 et 22 septembre 2019, sont d'ores et déjà complètes.

Nous vous invitons à consulter notre page Visiter pour réserver une visite-conférence guidée pour les particuliers, tous les week-end à 11h.

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.