Mademoiselle Valpreux

365e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1914 ; sociétaire en 1922 ; retraitée en 1924.

Élève de Georges Berr au Conservatoire, Clémence-Eugénie Boucher, dite Mademoiselle Valpreux, remporte en 1913 un premier prix de Comédie et le prix « Osiris ».

Engagée à la Comédie-Française en 1914, elle y débute dans Georgette Lemeunier de Maurice Donnay, dont elle interprétera aussi Amoureuse. Dans le répertoire classique, elle donne d'Henriette des Femmes savantes, dans la nouvelle mise en scène de l'administrateur Albert Carré, une interprétation de jeune femme « moderne ». Elle joue également les Mariane, Angélique et Eliante de Molière, incarne une vibrante Camille dans On ne badine pas avec l'amour de Musset, reprend Germaine Lechat dans Les Affaires sont les affaires d'Octave Mirbeau et Antoinette dans Le Gendre de Monsieur Poirier d'Émile Augier.

Porto-Riche, Brieux, Bataille, Ibsen voisinent dans son palmarès avec Molière, de Musset et Marivaux. Sociétaire en 1922, elle se retire en 1924 pour épouser un jeune et brillant avocat. Elle meurt en couches deux ans plus tard.

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    La boutique

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24