Pierre-Jacques Porlier-Pagnon
dit SAINT-AULAIRE

240e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1820 ; sociétaire en 1826 ; retraité en 1841.

Engagé comme pensionnaire à la Comédie-Française en 1820, après un début de carrière en province, il y tient surtout l'emploi ingrat des raisonneurs et des confidents.
Il y rend d'importants services et est reçu sociétaire en 1826. Acteur sans éclat, mais très consciencieux, il est aussi un excellent professeur. Il tient un cours de diction au théâtre Molière (rue Saint-Martin) et est, à ce titre, le premier professeur de Rachel. Son cours est fermé par ordre parce que, contrairement aux règlements, il y admet des élèves du Conservatoire.

Il quitte la Comédie en 1841, après une représentation de retraite dont il verse le tiers des bénéfices à la Société des Artistes.

Bienvenue

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.